Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Omnisports : Le projet de loi sur le sport adopté en Commission
Publié le mardi 2 decembre 2014  |  Soir Info
Développement
© Ministères par Guy Lasme
Développement du sport : exposé du Ministre Alain Lobognon sur le Sport en Afrique et en Côte d’Ivoire
Lundi 24 novembre 2014. Ecole Normale Supérieure (ENS). Le Ministre Alain Lobognon en visioconférence avec des experts à Paris (France), fait un exposé sur le Sport en Afrique et en Côte d’Ivoire.
Comment




''Le projet de loi relatif au sport est adopté à l'unanimité des membres de la Commission des affaires sociales et culturelles''

Ce sont les mots du président de la Commission des affaires sociales de l'assemblée nationale de Côte d'Ivoire, Fregbo Guété Basile Mesmin, après l'examen de ce projet de loi et le vote sanctionnant la présentation du Commissaire du Gouvernement, le Ministre de la promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs, Alain Lobognon, hier lundi 1er décembre 2014.

Comme le Ministre Dagobert Banzio, en 2009, le premier responsable du Sport en Côte d'Ivoire a donc passé ce premier oral haut les mains. Visiblement heureux de franchir cette première étape, le Ministre Alain Lobognon a laissé entendre que ''Ce projet de loi crée un cadre institutionnel et réglementaire de la pratique du sport en Côte d'Ivoire'', avant d'ajouter que ''avec ce projet, l'heure de l'amateurisme est passée''. S'il est adopté le 19 décembre 2014, en plénière, il permettra à la Côte d'Ivoire de combler un vide depuis son indépendance en 1960. Car le système juridique actuel d'encadrement du sport, repose, pour l'essentiel, sur le décret n°68-146 du 13 mars 1968 portant organisation du sport civil. Une disposition dépassée du fait que le sport, aujourd'hui, est devenu un phénomène mondial qui génère d'importantes ressources financières.

Le sport-spectacle, l'hypermédiatisation, sans oublier les nouvelles activités comme le marketing sportif, le management des événements sportifs et les nouvelles pratiques juridiques (sponsoring, ingénierie des événements sportifs...) ont fait que ''l'activité des fédérations sportives, pourtant délégataires d'une mission de service public, privilégie le sport de compétition plutôt que de promouvoir l'activité sportive dans une finalité d'intérêt général, poursuivie par les pouvoirs publics'', explique l'exposé des motifs du président de la République, Alassane Ouattara (p.1, paragraphe 8).
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment