Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Une nouvelle initiative lancée en Afrique de l’Est pour l’élargissement des services financiers numériques (Communiqué)
Publié le jeudi 4 decembre 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Une initiative financée par la Bill & Melinda Gates Foundation dénommée MasterCard Labs for Financial Inclusion a été lancée mercredi en Afrique de l'Est, pour développer des services financiers afin de permettre aux bénéficiaires de se construire un meilleur avenir.

D’après un communiqué de presse publié par African Media Agency (AMA), dans toute l'Afrique de l'Est, des millions de gens vivant dans un état de pauvreté ou de quasi-pauvreté n'ont pas les moyens de payer la scolarité de leurs enfants ou les soins nécessaires en cas d'imprévus.

Aussi, MasterCard a-t-il lancé cette nouvelle initiative dont l'objectif est de toucher plus de 100 millions de personnes dans le monde entier en développant des outils financiers pratiques et rentables pour un accès élargi qui leur permettra de construire leur futur à long terme.

Grâce à une dotation de 11 millions USD sur trois ans de la part de la Bill & Melinda Gates Foundation, le laboratoire engendrera de nouvelles idées en collaboration avec les entrepreneurs, les gouvernements et les autres acteurs locaux d'Afrique de l'Est, pour ensuite les concrétiser.

« Trop de personnes disposent d'un accès insuffisant aux services financiers de base, et sont forcées d'avoir recours aux espèces. Cette situation fait peser des risques et des coûts encore plus lourds sur les plus démunis », a déclaré Ajay Banga, président-directeur général de MasterCard.

La Gates Foundation collabore avec le secteur privé, des ONG, des gouvernements et autres pour orienter ressources et expertise afin de traiter des difficultés qui ne peuvent être résolues par les seules forces du marché.

Grâce à cette dotation, la fondation cherche à proposer des services financiers à ceux dont la situation économique est bloquée et éclipsée par une combinaison de facteurs locaux et d'exclusion de l'ensemble des institutions. La dotation permet à MasterCard de pénétrer ces nouveaux marchés qui ne seraient pas commercialement viables autrement.

À l'échelle internationale, les innovations en matière de paiement numérique permettent à plus de personnes de tirer parti de services financiers établis. Ces outils, simples d'utilisation et efficaces, ont le potentiel de réduire les coûts de manière drastique.

Malgré ces innovations, 2,5 milliards d'adultes dans le monde sont encore exclus du système financier établi. Ces gens, qui n'ont pas suffisamment accès aux services financiers de base, doivent avoir recours aux espèces, ce qui crée une instabilité et pose des risques importants.

Le nouveau laboratoire fera partie des MasterCard Labs, la division mondiale de recherche et développement de MasterCard, qui s'intéresse à l'évolution des tendances de la technologie et des consommateurs et qui a créé des centaines de prototypes ces dernières années dans plusieurs domaines, de l'acceptation des paiements à l'authentification des paiements P2P.

Cette initiative fait partie d'une série de collaborations étendues lancées par MasterCard avec des entités des secteurs public et privé, qui apportent désormais rapidement les avantages et la sécurité des paiements électroniques en Afrique et dans le monde entier.

MasterCard est une entreprise de technologies du secteur des paiements mondiaux. Elle exploite le réseau de paiement le plus rapide au monde et tisse des liens entre consommateurs, institutions financières, commerçants, autorités publiques et entreprises dans plus de 210 pays et territoires.

(AIP)
cmas
Commentaires


Comment