Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Migration à la télévision numérique terrestre : Bruno koné ouvre la 5e édition du forum sur la normalisation
Publié le mardi 9 decembre 2014  |  Ministères
Conférence
© Abidjan.net par Serges T
Conférence de presse sur la TNT par le ministre des NTIC
Lundi 08 Décembre 2014 Abidjan. Le ministre Koné Bruno a animé une conférence de presse pour expliquer les enjeux de la migration de la télévision analogique au numérique d`ici fin décembre 2016.
Comment




Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), Bruno Nabagné KONE, a ouvert, lundi 8 décembre, à la Maison de l’Entreprise à Abidjan-Plateau, la 5è édition du Forum sur la normalisation des télécommunications portant sur le thème : « Télévision numérique terrestre : défis et enjeux de la régulation en environnement convergent ». Un évènement dont l’objectif est de sensibiliser et d’informer les acteurs du secteur des télécommunications, les populations et la presse sur l’importance de la migration au numérique.

Sous l’égide du ministère des PTIC, l’Autorité nationale de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a organisé, en collaboration avec le Groupe Défis et stratégies, ce Forum qui prend fin, mardi 9 décembre.

Lors de la conférence de presse qui a suivi son discours d’ouverture, Le ministre Koné a rappelé quelques grandes actions réalisées par le Gouvernement dans le domaine du passage au numérique. Notamment, l’adoption, sur le plan juridique, la Stratégie nationale de migration vers la télévision numérique terrestre (TNT), la création et de la mise en place, au niveau organisationnel, du Comité national de migration vers la TNT (CNMTNT) présidé par le Premier ministre DUNCAN, le recrutement du secrétaire exécutif du CNMTNT, la sélection d’un opérateur à l’échelle technique du Comité de pilotage.

« L’ambition de la Côte d’Ivoire est de faire en sorte que le bouquet TNT qui sera disponible, au plus tard le 17 juin 2015, ait un contenu qui soit attrayant et le mieux réalisé de toute l’Afrique », a-t-il déclaré.

A propos des différentes dates de la migration vers le numérique, le ministre de la Poste et des TIC a annoncé qu’ "avant le 17 juin 2015, le pays doit disposer d’un réseau pilote fonctionnel qui va couvrir une partie du pays, notamment la zone d’Abidjan avec la possibilité de diffusion d’une dizaine de chaînes en mode gratuit. De juin à décembre 2015, le gouvernement passera à la phase de sensibilisation, puis à l’interruption définitive du signal de l’analogique".

C’est pourquoi, il a invité toutes les structures concernées à s’inscrire dans cette politique de migration qui est « une convergence vers une meilleure qualité de l’image et du son ».

Toutefois, le ministre a rassuré la population quant à la préservation des acquis de la RTI dont l’Etat est actionnaire : « Nous allons faire en sorte que cela n’ait pas d’impact négatif sur la RTI. Au contraire celle-ci sera renforcée pour mieux compétir ».

Avant d’expliquer que « l’Etat a englouti environ 25 milliards de FCFA dans la mise en l’état des 26 émetteurs de la RTI dont le nombre va passer à 31 avec la migration ».

Quant au directeur général de l’ARTCI, M. Bilé Diéméléou, ce Forum « est une plateforme d’échanges, une contribution à la politique de développement du numérique et des TIC en vue d’atteindre l’émergence à l’horizon 2020».

Remerciant le Gouvernement pour son appui, M. Diéméléou a indiqué que « la normalisation est le socle du progrès numérique ».

Ce Forum est ponctué de conférences et enregistre une forte participation d’étudiants en Télécommunications.
Commentaires


Comment