Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’audience d’interrogatoire de Simone Gbagbo s’est déroulée dans une « bonne ambiance » (Défense)
Publié le mardi 9 decembre 2014  |  APA
Politique
© Abidjan.net par Prisca
Politique : Baisser de rideau sur le 20ème anniversaire de la fête de la liberté.
Le rideau est tombé le dimanche 02 mai 2010 sur les festivités du 20ème anniversaire de la fête de la liberté organisé par le Front Populaire ivoirien. Photo: Mme Simone Gbagbo
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Les Conseils de l’ex-Première Dame Simone Gbagbo se sont félicités de la « bonne ambiance » qui a prévalu, mardi, lors de « l’audience d’interrogatoire» sur l’identité de leur cliente.

« Cette matinée, Madame Simone Gbagbo a été présentée au Président de la Cour d’Assises pour l’audience d’interrogatoire sur son identité. Cette audience très brève s’est déroulée dans une bonne ambiance », indique un communiqué transmis à APA.

« Les Conseils de Madame Simone Gbagbo restent dans l’attente de la copie des pièces de la procédure comme l’exige la loi, afin de préparer dans un délai raisonnable et dans les meilleures conditions, sa défense », ajoute le texte signé de Me Rodrigue Dadjé et Me Habiba Touré qui disent compter sur la « Justice ivoirienne pour garantir à Madame Simone Gbagbo un procès équitable respectant tous ses droits ».

En vue de l’ouverture de son procès, Simone Gbagbo, 65 ans, a été transférée à Abidjan la semaine dernière en provenance d’Odienné (Nord-Ouest) où elle était détenue depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011.

Avant elle, 82 personnes pro-Gbagbo se sont présentées, en octobre dernier, devant le Président de la Cour, Tahirou Dembélé, à l’exception d’une prévenue, absente, pour cause de maladie.

Le Premier ministre Aké N’Gbo et quatre-vingt-trois autres militants du Front populaire ivoirien (FPI) et Pro-Gbagbo, dont Pascal Affi N’Guessan, Sangaré Abou Drahamane et Simone Ehivet Gbagbo, respectivement, président, 1er Vice-président et 2ème vice-présidente du FPI…sont poursuivis devant la Cour d’Assises d’Abidjan pour des faits portant atteinte à la sûreté de l’Etat.

Le président du FPI, Pascal Affi N’guessan, avait dénoncé, dans un point de presse, un procès ‘’politique’’ visant à faire taire l’opposition significative avant les échéances électorales de 2015.

LS
Commentaires


Comment