Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre le travail des enfants : le BIT salue les efforts du gouvernement ivoirien
Publié le jeudi 11 decembre 2014  |  AIP
Cérémonie
© Autre presse par David Zamblé
Cérémonie d`ouverture de l’atelier bilan du plan d`action national 2012-2014 de lutte contre le travail des enfants
Mercredi 10 décembre 2014. Abidjan. Cérémonie d`ouverture de l’atelier bilan du plan d`action national 2012-2014 de lutte contre le travail des enfants, présidée par la Première Dame, Dominique Ouattara à Cocody II Plateaux.
Comment




Abidjan - Le Bureau international du travail (BIT) a salué les efforts entrepris par le gouvernement pour lutter contre le travail des enfants en Côte d’Ivoire, à l’ouverture de l’atelier-bilan du plan d’action national 2012-2014 de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail, mercredi, à l’espace Events Latrille, à Cocody Angré.

"Le BIT salue les multiples actions entreprises par le gouvernement du Président Alassane Ouattara et vous-mêmes pour faire face à cette situation", a déclaré le représentant du BIT, Benjamin Latlo, relevant la situation préoccupante de l’Afrique subsaharienne avec un taux de 21% d’enfants travailleurs.

Pour M. Latlo, ces efforts de la Côte d’Ivoire ne pourront aboutir à l’éradication du phénomène qu’en prenant en compte d’autres secteurs d’activités, notamment l’artisanat et les mines, en plus de l’agriculture, secteur-cible.

Car, a-t-il dit, malgré la volonté des décideurs, une enquête nationale diligentée en 2013 révèle que près de deux millions d’enfants de 5 à 17 ans sont économiquement occupés et plus de 1,5 million impliqués dans le travail dangereux.

La présidente du Comité national de surveillance (CNS) des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, Mme Dominique Ouattara, a ouvert l’atelier-bilan en présence de plusieurs partenaires dont l’UNICEF, le Conseil du café-cacao et les industriels du chocolat.

(AIP)
ik/kkp/kam
Commentaires


Comment