Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Abobo, Koumassi et Yopougon/ Adduction en eau potable: Les branchements passent à 20 000 Fcfa
Publié le jeudi 11 decembre 2014  |  Le Sursaut
Eau
© Abidjan.net par Atapointe
Eau potable à Abidjan: la Corée et la Côte d`ivoire signent un accord de don
Le Mardi 9 Décembre 2014 à Abidjan, l`Agence Coréenne Internationale (KOICA) et la république de Côte d`Ivoire à travers le ministère des infrastructures économiques ont signé un accord de don portant sur le branchement de l`eau potable dans la ville d`Abidjan
Comment




Bonne nouvelle pour les ménages des communes d’Abobo, Koumassi et Yopougon. Les coûts du branchement au réseau d’eau potable passent de plus de 100 000 Fcfa à 20 000 Fcfa désormais. L’annonce a été faite par Patrick Achi, ministre des Infrastructures économiques, mardi, lors de la signature d’un protocole d’accord de don entre l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica) et le gouvernement ivoirien. Ce don, d’un montant de 1,5 milliard de Fcfa, permet à l’Etat de Côte d’Ivoire de réunir la somme globale de 4,5 milliards de Fcfa pour la mise en œuvre dans les prochains jours du projet de branchements sociaux à l’eau potable dans la ville d’Abidjan. Les 3 milliards étant l’apport de l’Agence française de développement (Afd) dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (Cdd). Le projet de branchements sociaux vise, selon Patrick Achi, à faciliter l’accès à l’eau potable aux populations les plus vulnérables. « Avec cette aide que nous venons de recevoir pour la mise en œuvre de ce projet, 30 000 foyers bénéficieront d’une subvention de l’Etat sur le coût du branchement au réseau de l’eau potable. Au lieu de payer 140, 160 ou 180 000 Fcfa, les populations débourseront 20 000 Fcfa pour être branchées », a informé Patrick Achi. Avant de préciser que cette opération, qui concerne les communes de Yopougon, Koumassi et Abobo, est une phase pilote qui va s’étendre bientôt aux autres communes d’Abidjan. Pour le représentant résident de la Koica, ce don traduit l’engagement de l’Etat coréen à accompagner la Côte d’Ivoire sur la voie du développement. « Résolument engagée à soutenir la Côte d’Ivoire, la Koica sollicite le soutien du peuple ivoirien avec son gouvernement pour lui faciliter son implantation et le déploiement de son programme d’aide publique au développement en Côte d’Ivoire », a-t-il souhaité.

ELYSEE LATH
Commentaires


Comment