Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

La Suisse prête à participer à des missions d’observation dans les prochaines élections en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 18 decembre 2014  |  AIP
M.
© Ministères par DR
M. Thomas LITSCHER, Ambassadeur de Suisse en Côte d’Ivoire
Comment




Abidjan - L’ambassadeur de Suisse en Côte d’Ivoire a exprimé la volonté son pays à participer à des missions d’observations dans les prochaines élections en Côte d’Ivoire.

Lors d’un entretien avec le Représentant spécial adjoint principal du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, mardi au siège de l’Opération de Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) à Abidjan, l’ambassadeur Thomas Litscher a exprimé l’engagement de son pays pour les prochaines élections en Côte d’Ivoire, à travers des missions d’observation auxquelles ce pays pourrait prendre part.

Par ailleurs, à écouter le diplomate suisse, son gouvernement est disposé à apporter un appui financier aux organisations non gouvernementales et la société civile ivoirienne dans ce sens.

"Nous pourrons aussi prêter notre soutien financier aux organisations non gouvernementales ainsi qu’à la société civile, si elles nous soumettaient une requête dans ce sens", s’est confié l’ambassadeur à l’adjoint au Représentant spécial de l’ONU.

La Suisse, en tant que pays membre des Nations Unies, soutient l’ONUCI qui accomplit un rôle important en Côte d’Ivoire, a indiqué M. Litscher, rappelant que son pays met à disposition de l’ONUCI quelques experts dans le domaine des douanes et de la police.

Selon le diplomate suisse, cette visite a pour but de s’enquérir de l’appréciation de la situation et des intentions de l’ONUCI en vue des élections paisibles en Côte d’Ivoire.

Cette audience avec le Représentant spécial adjoint principal répond aussi d’une perspective d’un retrait de l’ONUCI après des élections réussies et paisibles dans le pays, signale-t-on.

kp
Commentaires


Comment