Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo dans le box des accusés
Publié le vendredi 26 decembre 2014  |  RFI
Côte
© AFP par SIA KAMBOU
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo, l’ex-"Dame de fer" face à la justice
Comment




Mme Gbagbo a été accueillie sous les applaudissements à son arrivée à la cour d’assises d’Abidjan. Elle est arrivée devant ses juges ce vendredi 26 décembre en milieu de journée. Elle doit être jugée avec 81 co-accusés - et non 82, comme précédemment annoncé partout, pour « atteinte à la sureté de l’Etat ». C’était la première apparition publique de l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo, depuis l’arrestation du couple en avril 2011.

Avec ce premier passage devant le juge des 82 prévenus, dont Simone Gbagbo, le premier procès civil de la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 est lancé. L’audience, suspendue à la mi-journée, reprendra lundi 29 décembre, pour aborder cette fois le fond du dossier. Les accusés comparaissent pour « atteinte à la sureté de l’Etat », ce qui comprend, on le sait désormais, la constitution de bandes armées, l’usurpation de fonction ou encore la xénophobie.

Simone Gbagbo est arrivée sous haute sécurité dans la matinée du vendredi 26 décembre, souriante, apparemment détendue. Elle a été accueillie par des applaudissements fournis et de nombreux proches sont venus la soutenir dans la salle d’audience. C’est la première fois, depuis trois ans et demi et l’arrestation de l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, qu’ils pouvaient la voir.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment