Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Convoqués devant le conseil de discipline de leur parti: les 3 cadres du Pdci n’ont toujours pas reçu de convocation
Publié le lundi 29 decembre 2014  |  L’intelligent d’Abidjan
Maurice
© Partis Politiques par DR
Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA
Comment




La député de Cocody Yasmina Ouégnin, le président du collectif des militants pour la sauvegarde du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) Williams Koffi et son porte-parole Clément Adjourouffou, tous trois membres du bureau politique du parti devaient être convoqués depuis le 23 décembre 2014 devant le Conseil de discipline du parti par le secrétariat exécutif. L’organe dirigé par Maurice Kacou Guikahué reprochait à ces cadres d’avoir perturbé le bon déroulement du bureau politique du 18 décembre 2014. L’une des trois personnalités que nous avons jointes et qui a requis l’anonymat, a laissé entendre qu’aucune convocation ne leur est encore parvenue : « Pour le moment, nous n’avons pas été saisis officiellement. Donc, acceptez que je ne dise pas un mot sur le sujet. En tout état de cause, nous ne connaissons ni le contenu, ni le contenant encore moins la forme juridique de cette opération. Le secrétariat exécutif nous a convoqués devant le Conseil de discipline. Celui-ci n’a peut-être pas encore perçu l’opportunité de nous saisir. Donc, nous attendons que le Conseil de discipline et de l’ordre du Bélier nous saisisse et on verra la suite ». Dans un communiqué publié le 23 décembre, le secrétariat exécutif du Pdci avait décidé de traduire Yasmina Ouegnin, Williams Koffi et Clément Adjourouffou devant le Conseil de discipline. « Au cours de la réunion du Bureau Politique, tenue le Jeudi 18 décembre 2014, sous la Présidence du Président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan Bédié, Madame Yasmina Ouégnin et Messieurs Clément Adjouroufou et Williams Koffi, tous trois membres du Bureau Politique, ont délibérément choisi de perturber le bon déroulement de la rencontre qui a été interrompue pendant plusieurs minutes, malgré les nombreux appels du Président au calme. Ces trois militants se sont ainsi permis d’offrir à l’assemblée et aux journalistes, un spectacle qui a jeté un discrédit sur le PDCI-RDA, donnant ainsi de notre Parti, l’image d’une formation où règnent le désordre et l’indiscipline. Ces membres du Bureau Politique se sont mal comportées envers le Président du Parti et l’ensemble des personnalités membres du Bureau Politique, manquant ainsi de montrer l’exemple dans leur comportement civique, comme l’impose l’article 10 des Statuts à tous les militants du PDCI-RDA. Après analyse de la situation, le Secrétariat Exécutif du Parti a décidé de traduire les trois personnalités ci-dessus nommées devant le Conseil de Discipline et de l’Ordre du Bélier », Telle était la substance du communiqué signé du secrétaire exécutif Maurice Kacou Gukahué. De bonnes sources, le vieux parti pourrait observer la trêve des confiseurs et attendre, après le 31 décembre 2014, pour lancer le processus. Histoire de ne pas perturber les fêtes.

Abdoulaye Touré
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3286 du 29/12/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment