Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Coupé Decalé: Arafat Dj l’homme à frasques
Publié le mardi 30 decembre 2014  |  Le Sursaut
Comment




« Je sais que ce concert n’est pas trop rempli, par rapport aux années précédentes, mais grâce à Dieu et à votre soutien, je suis encore là ». Ces paroles de confession d’Arafat tirent leurs explications dans les faits antérieurs qu’il a posés. En effet, l’artiste est un abonné aux scandales. Souvenons-nous qu’il n’a pas honoré son engagement au Masa dernier, alors qu’il avait empoché le cachet. Souvenons-nous également qu’il avait refusé de chanter lors d’une manche éliminatoire de la dernière édition de Wozo vacances, préférant la finale. Du coup, il s’est attiré la foudre des responsables de la Rti, d’où l’absence de celle-ci à son concert. Souvenons-nous les injures proliférées aux Ivoiriens de France lors de l’un de ses spectacles sur les bords de la Seine. Geste qui lui a valu son retrait de beaucoup de calendriers des organisateurs de spectacles de l’hexagone, tel Johnny Pacheco. Il faut aussi compter ses déboires avec Yaya Touré sur une affaire de capitanat. Ses frasques ne se comptent plus. Cela a occasionné l’abandon par certaines personnes et entreprises qui misaient sur lui à ses concerts. Le constat le plus palpable a été l’abandon par une prestigieuse compagnie de téléphonie mobile de la place, qui assurément ne voulait pas faire éclabousser l’image de sa marque. La méfiance s’est installée tout autour de lui. Si bien que juste avant la première partie de son spectacle, le sonorisateur a fait stopper la sonorisation, pour réclamer la totalité de son cachet de prestation. L’homme est presque esseulé. Sont-ce les réconforts, à son concert, de sa mère Tina Glamour, avec laquelle il était en froid il n’y a pas longtemps et de son ex-rival pour la suprématie, Debordeau Likufa, qui pourront couvrir ses frasques ? Seule sa recette à faire effacer des mémoires ces maux qu’on lui attribue pourra le maintenir en bonne audience.

D. Pi
Commentaires


Comment