Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Soubré : le canton Gbobouo apporte son soutien au président Donwahi
Publié le samedi 3 janvier 2015  |  AIP
Sécurité:
© Abidjan.net par Marc Innoncent
Sécurité: la police ivoirienne équipée de son tout-premier hélicoptère
Mardi 23 decembre 2014. Abidjan, Cocody. La police ivoirienne a été équipée de son tout-premier hélicoptère offert par le Conseil national de sécurité (CNS), en vue d’améliorer ses capacités d’intervention. Photo: Alain Richard Donwahi
Comment




Soubré - Le collectif des chefs du canton Gbobouo, les cadres et l’association des femmes de la sous-préfecture de Grand-Zattry se sont rendus au domicile du président du Conseil régional de la Nawa, à Abidjan, pour lui exprimer leur soutien et leur adhésion aux bienfaits d’un bâtisseur.

"C’est de façon unanime et spontanée que nous, cadres de ce canton, avons à l’unisson décidé de nous joindre à l’initiative de nos parents de rendre un hommage mérité à notre frère, au président du Conseil régional de la Nawa, monsieur Alain Richard Donwahi, pour toutes les actions posées en faveur de la Nawa en général, mais aussi et surtout pour notre canton", a déclaré le porte-parole de la délégation, David Loué.

A l’écouter, le président du Conseil régional est une véritable fierté de toute la région au regard des actes qu’il pose et aussi de par ses fonctions auprès du chef de l’Etat qui lui accorde une grande confiance.

"C’est de façon unanime que nous, cadres avons fait de lui notre leader, afin de faire le travail qu’il y a à faire. Nous le soutenons tous, car nous avons confiance en lui", a-t-il conclu.

Présent à cette rencontre, le député de Grand-Zattry, Dally Jules, s’est réjoui de cette initiative qui vient, selon lui, consolider les liens forts qui unissent les populations de ce canton, mais aussi et surtout la reconnaissance du mérite d’un proche collaborateur du chef de l’Etat.

Se réjouissant de cette marque de reconnaissance et de mobilisation des populations de la Nawa, le président du Conseil régional n’a pas manqué de remercier l’ensemble de ses hôtes tout en exhortant les uns et les autres à l’union et la solidarité.

"Ne laissons personne semer la division entre nous. Nous avons toujours été un peuple hospitalier et pacifique. Nous méritons d’être développés. Cependant, nous n’y arriverons que lorsque nous comprendrons qu’un projet de développement n’a ni ethnie, ni parti politique. Je travaille avec tout le monde, parce que j’ai appris à pardonner et à tendre la main", a déclaré le président Donwahi.

Il a exhorté ses parents à tirer profit des différences pour maintenir la région de la Nawa dans la paix et la cohésion, seule condition pour continuer de mériter la confiance de l’Etat et des investisseurs, a ajouté le président Alain Donwahi.

(AIP)
Km/kp
Commentaires


Comment