Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une menace de déflation plane sur le Conseil régional du Lôh-Djiboua (Président)
Publié le mercredi 14 janvier 2015  |  AIP
Comment




Divo – Une réduction du personnel du Conseil régional du Lôh-Djiboua est envisagée, notamment pour les agents sous contrat, si des ressources additionnelles ne sont pas trouvées, a appris l'AIP, lundi, en marge de la présentation des vœux du Nouvel an des agents au président de cette institution, Rolland Zakpa Komenan.

« On estime que la masse salariale du Conseil régional est trop importante (…) parce que nous avons dû recruter des jeunes gens pour faire le travail. Je vais rencontrer le directeur général de l’administration pour en discuter », a révélé M. Zakpa.

51% du budget du Conseil régional du Lôh-Djiboua sont consacrés aux salaires du personnel là où seulement 30 % sont autorisés par la loi. Cela représente un gap estimé à environ 175 millions de FCFA.

« D’après les calculs qui ont été faits, si nous voulons que notre budget passe, il faut le réduire encore d’au moins 175 millions. Les postes qu’on va toucher, c’est principalement ceux que nous avons pris en excédent. C’est un gros problème », souligne le président Zakpa.

« Je vous le dis en même temps, on va réduire la masse salariale. Nous allons ensemble y réfléchir. Je demande à tous les spécialistes des questions financières de s’impliquer pour nous aider ».

Le président Zakpa a toutefois laissé entrevoir une lueur d’espoir. Il s’agit des ressources additionnelles.

« C’est vrai, nous n’avons pas pris en compte nos ressources additionnelles. On ne les connait pas encore avec précision or le budget est quelque chose de précis. Alors, réfléchissons ensemble ».

Le Conseil régional du Lôh-Djiboua compte 107 agents dont 40 sont sous contrat à durée déterminée. Il s’agit principalement d’anciens agents des conseils généraux de Divo et de Lakota. Ils ont tous été reversés dans les effectifs du Conseil régional par la volonté du président Zakpa Komenan.

gso/kkp/ask
Commentaires


Comment