Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’UE renforce son appui au projet de dialogue de la police nationale avec la population
Publié le jeudi 29 janvier 2015  |  AIP
Le
© Primature par DR
Le premier ministre, M. Daniel Kablan Duncan reçoit l`Ambassadeur de l`Union européenne, S.E. M. Thierry de St Maurice
Comment




Abidjan - L’Union européenne (UE) va renforcer son appui au projet de dialogue de la police nationale avec la population ivoirienne, à travers la signature, jeudi, d’un avenant à la convention portant sur le Projet d’appui au renforcement du dialogue socio-sécuritaire en Côte d'Ivoire (PARDS) entre le ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, l'ambassadeur de l’Union européenne et le directeur Pays du PNUD.

Mis en œuvre par le PNUD depuis juillet 2014, le projet verra ainsi son budget accru à hauteur de 3,6 milliards de FCFA (5,5 millions d’euros), selon un communiqué de presse de l’UE parvenu jeudi à l’AIP.
Ce projet va ainsi permettre à la poice nationale de bénéficier d’un lot d’équipements composé de 17 véhicules d’intervention de type 4x4 et de 19 motos, précise le communiqué.

Le PARDS vise à contribuer à la restauration de l'autorité et à la légitimité des services de sécurité intérieure auprès de la population, à travers le rétablissement du contrat social qui lie la police aux communautés, et à renforcer le professionnalisme des policiers, signale-t-on.

En plus des actions de sensibilisation et d’équipement de 20 commissariats initialement prévues, l’avenant va favoriser la réhabilitation de 20 commissariats et l’équipement de 10 districts et 12 préfectures de police en vue de renforcer leurs capacités de coordination et d’intervention.

Les fonds permettront également de financer l'installation de bureaux d’accueil des victimes de violences basées sur le genre et des personnes vulnérables au sein des 20 commissariats qui seront réhabilités dans le cadre du projet, selon le communiqué, qui précise, par ailleurs, que l’initiative va contribuer à la formation d’un pool de 180 formateurs, pour opérationnaliser la stratégie de formation continue de la police nationale.

Des activités de promotion de lutte contre le racket, l'information et la sensibilisation des policiers à la prévention contre Ebola et à la gestion des risques de conflits, ainsi qu'un appui au processus de réforme du secteur de la police sont aussi prévues dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet.

En 2013, sept commissariats et le district de police de Marcory ont été réhabilités ainsi que le rétablissement du dialogue socio-sécuritaire entre les communautés et la police de certains quartiers ciblés, rappelle-t-on.
(AIP)

kp
Commentaires


Comment