Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

UDPCI : Soutien à la candidature du Président Alassane Ouattra Mabri secoue ses hommes pour le dernier virage
Publié le dimanche 1 fevrier 2015  |  Partis Politiques
UDPCI:
© Partis Politiques par DR
UDPCI: cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au président du parti
Vendredi 30 janvier 2015. Abidjan. Les membres des instances et les militants de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) ont communié avec leur président, Dr Albert Toikeusse Mabri et son épouse à l’occasion d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au premier responsable dudit parti.
Comment




Les membres des instances et les militants de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) ont communié le vendredi 30 janvier 2015 avec leur président, Dr Albert Toikeusse Mabri et son épouse, au club Municipal des deux Plateaux. Et ce, à l’occasion d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au premier responsable dudit parti. Devant les militants venus massivement, deux discours étaient au menu. Celui de Tchagba Bougui Laurent, le Secrétaire général de cette force politique qui présentera les vœux au nom de tous, à leur leader et à son épouse, Hadja Fatima Solange Mabri. Pour ainsi laisser la place au chef de la famille UDPCI, pour son allocution à leur endroit. Il faut retenir de ces différentes allocutions, le bilan des activités du parti au cours de l’année 2014 et l’annonce des objectifs pour l’année 2015. Un bilan qui, selon les deux personnalités politiques, a été amplement positif. Somme toute, l’UDPCI est depuis le congrès de Yamoussoukro, entrée de façon irréversible dans sa phase de changement, constaté à travers la décision du renouvellement de ses instances, la multiplication et l’intensification des offensives pour l’implantation et l’expension du parti sur tout le territoire national. En tant que membre du RHDP, le président Mabri s’est félicité de la clairvoyance du parti suite à la décision de son deuxième congrès ordinaire, tenu à la Fondation Félix Houphouet Boigny de Yamoussoukro, du soutien de toute la grande famille arc-en-ciel à la candidature unique du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015 (Une décision qui est aujourd’hui dénommée Appel de Yamoussoukro). Il a salué et encouragé les efforts entrepris par chaque instance de sa famille politique à sensibiliser et mobiliser toute la population ivoirienne pour la réussite de ce noble projet. Et les a surtout exhortés à sortir toutes leurs tripes pour le dernier virage du scrutin présidentiel de 2015, qui s’annonce en octobre. Cette clairvoyance, rappelle Dr Mabri, a été un franc succès parce qu’elle a enfanté de l’appel de Daoukro, du Président Henri Konan Bédié à soutenir la candidature du président Alassane Ouattara. L’UDPCI, par la voix de son président, a dans le même temps, soutenu la réalisation des grands projets de développement et ceux en cours en Côte d’Ivoire sous la conduite du président Ouattara. En vertu de tous ces efforts tant au niveau du, parti que du RHDP et au plan national, le secrétaire général du parti, lui, a pris ‘’l’engagement de redoubler d’effort pour mener jusqu’à leur terme, tous les dossiers en cours, comprenant l’implantation véritable du parti et la réélection du président Alassane Ouattara en octobre 2015’’. Un engagement qui rentre pleinement dans la vision du président Mabri, dont nous vous proposons l’intégralité de son discours.
L’intégralité du discours du Président Mabri
Monsieur le Premier Vice- président de l’UDPCI
Monsieur le Secrétaire Général de l’UDPCI;
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique de l’UDPCI;
Mesdames et Messieurs les membres de la Direction de l’UDPCI;
Mesdames et Messieurs les membres des hautes instances de l’UDPCI ;
Mesdames et Messieurs les élus de l’UDPCI;
Mesdames et Messieurs les Membres des bureaux des organes spécialisés de l’UDPCI;
Honorables invités ;
Mesdames et Messieurs de la presse nationale et internationale ;
Chers frères et sœurs, militants et militantes ;
La présentation des vœux de nouvel an est l’opportunité de faire le bilan de nos actions et nous engager sur les chantiers du futur.
C’est le lieu de saluer votre abnégation au travail, votre courage, votre engagement et vos contributions considérables qui ont permis à notre très chère formation politique de jouer pleinement sa partition sur l’échiquier politique national à travers l’organisation de ses différentes activités au cours de l’année 2014.
Je voudrais, par la même occasion, adresser mes vifs remerciements aux militants qui n’ont cessé de manifester à l’égard de mon épouse, de mes enfants et de moi-même de la sympathie, de la loyauté, l’affection et ont prié, en ce début d’année 2015, le Tout Puissant Dieu pour que la vie de ma famille demeure sous sa haute protection.
Merci également au Secrétaire Général, Monsieur TCHAGBA Bougui Laurent qui, en votre nom à tous, a présenté, à toute ma famille et à moi-même, vos vœux les plus cordiaux pour l’année 2015.
Que cette nouvelle année soit pour nous tous, une année de réalisation de toutes nos attentes pour que le bonheur et la paix du cœur soient notre quotidien.
Militantes et militants
L’année 2014 a été marquée par une croissance soutenue de notre économie sous la houlette du Président de la République SEM Alassane OUATTARA. Les fruits de cette croissance commencent à être perceptibles au niveau des populations. La revalorisation des salaires des fonctionnaires, l’augmentation du SMIG et le maintien des matières premières en un prix rémunérateur au paysan en sont un témoignage éloquent.
Au niveau des infrastructures économiques, on note l’achèvement des travaux de plusieurs projets :
• l’échangeur de la Riviéra II ;
• le pont Henri Konan BEDIE, qui est un véritable joyau architectural ;
• le pont de Bouaflé ;
• l’électrification de 800 localités ;
• 30 000 km de bitume réhabilités ;
• la station d’eau de Bonoua fonctionnelle dès ce mois de février ;
• 11446 pompes ont été réparées, 594 pompes ont été mises en service dans les villes et villages et 76 châteaux d’eau ont été construits ;
• la Couverture Maladie Universelle (CMU).

D’autres travaux sont en cours de réalisation notamment :
• le pont de Jacqueville ;
• l’Hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro;
• le barrage de Soubré ;


D’autres grands projets sont en vues :
• l’autoroute Yamoussoukro- Bouaké
• Le pont reliant les communes de Yopougon et Plateau ;
• le pont entre Yopougon et l’île Boulay ;

Tous ces travaux qui font la fierté de notre pays pourront offrir à chaque concitoyen non seulement une fluidité en matière de circulation des personnes, des biens et services pour impulser le développement mais encore le mieux- être attendu des populations.
Plusieurs autres chantiers sont ouverts sur l’ensemble du territoire national.
Nous avons également enregistré le retour définitif de la Banque Africaine de Développement(BAD) à son siège à Abidjan, signe de la stabilité et de la paix retrouvée.
Les résultats préliminaires du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) 2014 sont déjà disponibles. Ce recensement place désormais les données statistiques au cœur de la planification des actions gouvernementales.
Au titre de la cohésion sociale, je salue le démarrage des procès des présumés instigateurs de la crise post-électorale. Ces procès permettront de faire la lumière sur ces évènements aux fins d’établir les responsabilités et de punir les coupables.
Je note avec satisfaction la mise en liberté provisoire de cinquante (50) autres pro-gbagbo dont trente et un(31) ont bénéficié une fois de plus du dégel de leurs avoirs. Ce sont des signes forts et encourageants pour la réconciliation.
Depuis quelques temps, nous assistons au retour massif des exilés notamment les leaders de l’opposition.
Je voudrais saluer la reprise du Dialogue Politique. Je note à ce niveau, des avancées notables au regard des conclusions de la réunion tenue hier.
La mise en place de la CEI consensuelle permettra de renforcer la démocratie et la cohésion entre les ivoiriens et la confiance des partenaires.
Je voudrais saluer la reprise des activités de la CEI et la participation de tous aux travaux. Dans les prochains jours, les CEI locales vont se mettre en place. C’est pourquoi, je voudrais saluer le travail du Comité Electoral pour sa grande disponibilité.

Cette année 2015 sera marquée par l’organisation de l’élection présidentielle.
A ce titre, la révision de la liste électorale de 2010 se fera au cours du premier trimestre de l’année 2015.
Je voudrais exhorter les personnes n’ayant pas pu prendre part à cette opération mais également les nouveaux majeurs à se faire enrôler. L’opération démarrée depuis juillet 2014 leur permettra de jouir de leurs droits fondamentaux, mais aussi de prendre part à l’élection présidentielle de 2015 et celle à venir.

La question de l’emploi des jeunes constitue une préoccupation majeure pour le Président de la République. C’est pourquoi, il a annoncé dans son discours de fin d’année, la création d’une structure dédiée qui sera doté de moyens adéquats afin de pallier cette problématique.
Chères militantes, chers militants,
Toutes ces actions qui visent à améliorer les conditions de vie des un environnement politique apaisé témoignent de la volonté du Gouvernement de faire de la Côte d’Ivoire, un pays dynamique, prospère et solide, un pays où il fait bon vivre.
Ce bilan largement positif constitue un réel motif de satisfaction dans la mesure où il concourt à mener notre pays vers l’émergence à l’horizon 2020, conformément à la vision du Président de la République S.E.M. Alassane OUATTARA à qui l’UDPCI renouvelle ses félicitations et son soutien. Vous comprendrez avec moi que l’UDPCI ne saurait se soustraire de ce convoi pour l’émergence de la Côte d’Ivoire en 2020.
Militantes et militants,
Je voudrais indiquer que nos valeurs et convictions, notre démarche pour le développement économique et social de la Côte d’Ivoire sont en parfaite harmonie avec la politique mise en œuvre actuellement par Son Excellence, le Président Alassane OUATTARA. Nos choix politiques n’ont pas trahi nos valeurs et nous devons continuer de nous mobiliser pour le rayonnement du Parti et la réélection du Président de la République à qui nous réaffirmons notre inlassable soutien.
Je voudrais encore saluer la clairvoyance de notre dernier congrès quant au choix opéré à Yamoussoukro de soutenir la candidature du Président de la République à l’élection présidentielle de 2015.
Je salue la reprise des activités du RHDP. C’est d’ailleurs dans ce cadre que j’ai effectué des rencontres avec les structures du RHDP et certaines organisations politiques et communautaires. J’ai aussi effectué des tournées de mobilisation des populations afin de partager le choix du parti de soutenir la candidature du Président aux élections de 2015 à Alépé, Bouaké, Oumé, Daloa, Duekoué, Dania, Bouaflé, Zuenoula, Seguela, Issia, Soubré, Man, Danané, Biankouma, Zouan-hounien, Mahapleu, Bocanda, Adzopé, Toumodi, Divo, Logoualé, Sipilou, Agou, Lakota, Gagnoa, Daloa, Boguhé, Tafiré, Katiola, Guitry, Bangolo, Ouaninou etc.
Pour intensifier ces actions, les membres du Bureau Politique ont effectué des missions dans plusieurs régions du pays afin de mobiliser les populations autour de la candidature du Président.
Je voudrais également saluer et féliciter le Secrétaire Général et ses collaborateurs pour sa présence active sur le terrain.

Chères Militantes, Chers Militants,
Notre famille politique l’UDPCI a été fortement éprouvée par la disparition d’une pionnière KONE Awa, ex-vice-présidente chargée de la cohésion interne, dame d’engagement, de loyauté et de fidélité.
Je salue également la mémoire de LAO Doh André, ex Secrétaire Régional du Guémon qui a été arraché à notre affection.
En réitérant mes condoléances à leurs familles respectives ainsi qu’à leurs proches et à toute notre famille politique, je voudrais rassurer que les fruits de leurs engagements sont indélébiles et nous motivent à avancer.
Aussi, voudrais-je avoir une pensée pieuse pour tous nos illustres disparus.
Qu’Allah ouvre à tous, la porte de la cité du bonheur éternel !
Chères Militantes, Chers Militants,
Au niveau des activités du Parti, l’année 2014 a débuté avec le renouvellement des instances et organes rattachés. La Direction du Parti, le Cabinet du Président, l’Inspection du Parti, le Comité Electoral, le Conseil d’Honneur et de l’Ordre, les Secrétariats Régionaux, les Secrétariats Nationaux, les Commissions Techniques et le Bureau Politique ont été successivement mis en place et fonctionnent normalement. Le renouvellement des instances et l’implantation des structures de base ont été la pierre angulaire des actions.
Je voudrais féliciter la Direction du Parti, le 1er Vice Président et le Secrétariat Général pour le travail abattu. Mes remerciements vont également à l’endroit des Secrétariats Régionaux et des Coordinations pour les efforts consentis afin d’assurer une réussite à cette opération. Qu’il me soit permis de rappeler, que l’objectif de cette stratégie vise à permettre d’avoir une base de données et une cartographie de nos militants sur toute l’étendue du territoire. Je voudrais vous encourager à poursuivre cette opération qui me tient particulièrement à cœur et rappeler que la date butoir de son achèvement est fixée à la fin du mois de mars. Cette opération constitue l’axe prioritaire du premier trimestre pour nous concentrer exclusivement sur la préparation des élections.
Aussi, l’une des résolutions du Congrès Ordinaire de l’UDPCI tenu à Yamoussoukro les 18, 19 et 20 décembre 2013 a-t-elle été de mettre en place l’organisation des Agents et Cadres du secteur Education Formation. Je me félicite de l’organisation du Congrès de l’Union des Enseignants (UE-UDPCI) tenu les 20 et 21 décembre 2014 au Centre Culturel Jacques AKA de Bouaké qui a enregistré une forte mobilisation et a été sanctionné par l’élection de Dr DIALLO Moussa Mamadou en qualité de Président de cette structure. Je voudrais le féliciter pour cette brillante élection et l’inviter à œuvrer pour le rassemblement de tous les enseignants autour du parti. Ce congrès est la preuve de la vitalité de la démocratie interne chère à notre parti. C’est le lieu également de saluer les membres du comité Ad’hoc chargé de l’organisation dudit congrès qui ont fait un travail remarquable et l’ont parfaitement réussie en si peu de temps. Le nouveau président qui a pris fonction hier bénéficiera dès la semaine prochaine d’un véhicule pour accroitre ses capacités de mobilisation sur le terrain. Après la mise en place de la structure des jeunes et des femmes, l’Union des Enseignants vient compléter la dernière marche du trépied. Ensemble, ce trépied devra contribuer à l’implantation des structures du parti à travers son engagement et sa forte implication.
De grands chantiers nous attendent en cette année 2015, comme je l’ai indiqué plus haut. Le renouvellement des instances du parti constitue une priorité afin de contribuer efficacement à l’élection de SEM le Président Alassane OUATTARA. Entre autres challenges, il y a la construction de notre Siège à la dimension de nos ambitions et dont le lancement de la construction se fera bientôt.
En cette année électorale, l’école du parti devra être mise en puissance pour assurer une bonne formation politique et un meilleur encadrement de nos militants. Il faut indiquer que notre parti qui ambitionne d’étendre sa toile sur toute l’entendue du territoire a besoin de renforcer sa visibilité. A cet effet, une stratégie de communication sera mise sur pied. Je voudrais inviter toutes les militantes et tous les militants de l’UDPCI à demeurer mobilisés et à intensifier leurs efforts en vue de renforcer la cohésion au sein du Parti et permettre ainsi à l’UDPCI de rester au nombre des grandes formations politiques du pays.

Chères Militantes, Chers Militants,
Je me réjouis de la reprise des activités du RHDP et salue l’appel de Daoukro du Président Henri Konan Bédié, Président de la Conférence des Présidents du RHDP relatif au soutien à la candidature du Président de la République. Aujourd’hui, nous sommes tous engagés sur le terrain pour la victoire du RHDP autour de notre choix commun. Je tiens à saluer cet élan qui est l’expression d’une famille soudée. Je souhaite que tous adhèrent à cette vision commune afin de préserver et privilégier l’union des Houphouétistes qui doit garantir la stabilité politique, le développement économique et social de notre chère patrie.
Chères Militantes, Chers Militants,
Je vous engage à rester mobilisé et à continuer de travailler pour la consolidation des acquis en vue de bâtir une UDPCI forte pour porter les espérances de la population ivoirienne.
Militantes et militants,
Nous devons nous engager dans le travail et encore dans le travail comme le dit Louis Aragon, « c’est par le travail que l’homme se transforme ». Nous ne pourrions franchir la porte du bonheur que par le fruit de notre travail. Nous savons bien à l’UDPCI que la victoire est au bout de l’effort. Je ne saurais clore mes propos sans réitérer mes vœux de bonheur, de prospérité et surtout de santé à vous et à vos familles respectives. Dieu comble toutes vos attentes et besoins au cours de l’année 2015 !
Vive l’UDPCI, Vive le RHDP et Vive la Côte d’Ivoire,
Je vous remercie !



Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2015
Sondage
UDPCI:
© Partis Politiques par DR

UDPCI:
© Partis Politiques par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment