Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

RDR Canada : le Délégué général désavoué
Publié le mercredi 4 fevrier 2015  |  Ivoire-Presse
Visite
© Abidjan.net par Atapointe
Visite d’Etat : arrivée du président Michel Sleiman et son épouse à Abidjan
Jeudi 14 mars 2013, Abidjan. Le président de la République du Liban, Michel Sleiman accueilli à l’aéroport par son homologue ivoirien, Alassane Ouatara, entame une visite officielle de 72 h en Côte d’Ivoire.
Comment




Le Centre de Ressources communautaires de Côtes de Neige de Montréal à servi le vendredi 31 janvier 2014 de cadre pour l’assemblée générale des militants du RDR Canada. Cette rencontre houleuse à été l’occasion pour les militants du Parti présidentiel de faire le bilan de l’année 2014 et de resserrer les rangs pour les perspectives à venir du parti.

Il faut cependant, souligner le travail abattu par l’équipe dirigeante du RDR Canada, une équipe dynamique sous la direction de M. Moustapha Bamba, Délégué adjoint pour avoir su coordonner et soutenu la mobilisation et le contact avec les militants, de même que l'organisation d'événement socioculturel, l'accueil des officiels au Canada et le maintien des relations avec l'Ambassade.

À ces assises, plusieurs points ont été évoqués et le temps fort a été le désaveu remarquable du Délégué General M. Mamadou Bamba dont les participants ne sont pas allés du dos de la cuillère pour fustiger l’absence de ce cadre qui se réclame avoir été nommé par l’hiérarchie du parti, mais qui a brillé par une absence de 5 ans d'inactivité, d'abandon de poste, mais surtout de retour sur la pointe des pieds.

L'Assemblée a condamné les agissements du Délégué General qui au dire des militants, n'a pu bâtir un lien vivant avec les militants au sujet de l'actualité politique, de l'animation et de l'implantation du Parti au Canada.

Ce dernier aurait également adressé à la haute direction du Parti présidentiel, une liste des membres de la Commission électorale locale sans consulté les membres du bureau, un bureau qui il avait donné carte blanche avant de disparaître en 2011.

À l’issu de cette rencontre, l'assemblée a condamné fermement les agissements du Délégué général et voté pour la mise en place d'un comité provisoire chargé d'informer la haute direction du Parti de cette crise au Canada.

Pour rappel, l'Assemblée a été convoquée par le Délégué général adjoint et son équipe, suite à la confusion née des dernières actions de Mamadou Bamba, revenu après cinq années d'inactivité, essayé de reprendre le flambeau au détriment du bureau en activité, depuis son 'abandon de poste.
Pour clôturer, l'assemblée a appelé tous les militants à l'union, à la solidarité et à la réconciliation.

Par: Alex Musengesi, Journaliste, Directeur général de AFRO Canada Magazine.
Commentaires


Comment