Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bouaflé : quinze jours d’exclusion pour des élèves fauteurs de trouble
Publié le jeudi 5 fevrier 2015  |  AIP
Comment




Bouaflé – Douze élèves du secondaire à Bouaflé (Centre-ouest, région de la Marahoué) ont été exclus pour quinze jours pour avoir participé à de violents incidents en décembre, provoquant le départ précipité de leurs camarades en congé de Noël.

Cette décision, prise mardi par un conseil spécial de discipline, vise à ramener l’ordre, la discipline et le calme dans les établissements secondaires, surtout à la veille des congés scolaires qui demeurent des périodes sensibles à Bouaflé.

Les sanctions infligées concernent les élèves ayant répondu à la convocation ainsi que leurs parents. Il s’agit également des élèves présents sans leurs parents qui ont été immédiatement exclus jusqu’à ce que leurs géniteurs se présentent devant les autorités éducatives.

Quant aux élèves absents, ils écopent d’une exclusion immédiate jusqu’au vendredi 27 février, en attendant une autre sanction, s’ils décident de se présenter à la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (DRENET).

Selon le conseil de discipline, les élèves doivent être accompagnés de leurs parents, pour des excuses publiques au drapeau, et seront soumis à une corvée durant trois mercredi après-midi, au terme de la sanction.

Le conseil indique que durant cette période d’exclusion, aucun billet de justification d’absence ni d’annulation de zéro ne sera pris en compte.

A la veille des congés de Noël et du Nouvel an, en décembre, une centaine d’élèves, sifflet à la bouche, se sont dirigés vers des établissements secondaires pour faire sortir, à coups de jets de pierres, leurs camarades des salles de classe.

Ces incidents ont entrainé des blessés parmi les professeurs qui tentaient de se mettre à l’abri, rappelle-t-on.

(AIP)
zaar/kkp/as
Commentaires


Comment