Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Désaccord entre le PDCI et le RDR à la présidence de la CEI régionale d’Agboville
Publié le vendredi 6 fevrier 2015  |  AIP
Comment




Agboville - Un désaccord est intervenu, jeudi, au sujet de la présidence de la Commission électorale indépendante (CEI) régionale d'Agboville entre les représentants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et ceux du Rassemblement des républicains (RDR), les deux poids lourds du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Les représentants du PDCI et du RDR ont tenu à maintenir la candidature du porte-étendard de chaque parti, personne ne souhaitant céder la place à l’autre, ont rapporté plusieurs sources ayant pris part au débat menés à huis clos.

Le blocage a été constaté entre les neuf membres dont quatre représentants le pouvoir et quatre autres censés représenter l’opposition, malgré la recherche du consensus menée par le superviseur de la CEI pour les élections dans les régions de la Mé et de l’Agnéby-Tiassa, l’ex-ministre Auguste Miremont.

« La séance est reportée à mardi», a lancé Jean Marc Fohé, l’assistant de M. Miremont, à la presse.

M. Fohé n’a pas souhaité commenter le report de la désignation des membres de la CEI d’Agboville, après près de deux heures de débat. Il s’est contenté d’expliquer qu’à la CEI, la règle est la recherche du consensus, l’élection constituant l’exception.

Le président sortant de la CEI régionale, Adé Louis, est issu du PDCI.
La délégation du ministre Miremont a, dans la même journée de jeudi, déjà installé les CEI d’Adzopé et d’Akoupé et s’apprête à le faire vendredi pour celles de Tiassalé, Taabo et Sikensi.

(AIP)
dd/kkp/ask
Commentaires


Comment