Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Education : les populations rurales exhortées à s’investir pour la pérennisation des cantines scolaires à Ferkessédougou
Publié le vendredi 13 fevrier 2015  |  AIP
Comment




Ferkessédougou - Le responsable du service des cantines scolaires de la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (DRENET), M. Coulibaly Drissa, a exhorté, à Togoniéré, les populations à s’investir dans les travaux communautaires afin de pérenniser les cantines dans les établissements primaires de la région du Tchologo.

M. Coulibaly Drissa a indiqué samedi que la stratégie de la direction des cantines scolaires est basée sur le travail communautaire. La DRENET, le PNUD et l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) apportent leur appui aux groupements en leur octroyant des intrants et des semences afin que les populations contribuent efficacement, par leur travail, au ravitaillement des cantines scolaires.

« Il est bon que les groupements intègrent dans leurs habitudes le travail communautaire (…). Les parents d’élèves doivent participer. Il faut reprendre les activités sur les parcelles communautaires. Les populations doivent s’approprier les cantines scolaires. Il s’agit de leurs enfants», a-t-il insisté.

Il a souligné que depuis le lancement du Projet programme intégré des cantines scolaires (PPICS), en 2007-2008, les cantines sont approvisionnées par les parents d’élèves qui ont constitué des groupements féminins dans le but de contribuer efficacement à leur fonctionnement. Mais il se trouve, a-t-il déploré, que depuis quelques années, le groupement de Togoniéré, à l’instar de certains groupements de la région, commence" à marquer le pas."

« Ce groupement qui s’était distingué par une forte production d’oignon et qui avait reçu les félicitations du PNUD à travers un appui de l’ANADER pour le projet de création d’une ferme porcine, semble sombrer dans la passivité », a indiqué M. Soro Pépénédjon Jean Claude, ex-animateur rural et encadreur du groupement féminin "Kylamilé".

M. Coulibaly Drissa a par ailleurs déclaré qu’il compte entreprendre une campagne de mobilisation autour des cantines scolaires en impliquant davantage les comités de développement des villages. Ce, avec l’appui des autorités sous-préfectorales.

(AIP)
ti/tad/kkp/tm
Commentaires


Comment