Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Modernisation de l’Etat civil en Côte d’Ivoire: un opérateur de téléphonie mobile accompagne l’Etat
Publié le lundi 16 fevrier 2015  |  Ivoire-Presse
Modernisation
© Autre presse par DR
Modernisation de l’Etat civil: Un opérateur de téléphonie mobile accompagne l’Etat
Du 10 au 13 février 2015. Yamoussoukro. Présente à la troisième conférence des Ministres africains en charge de l’Etat civil qui s’est tenue à la Fondation Félix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix , l’opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire a décidé d’apporter son appui à l’Etat dans le processus d’enregistrement des naissances et des décès.
Comment




L’opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire a décidé d’apporter son appui à l’Etat dans le processus d’enregistrement des naissances et des décès qui constitue toujours un souci majeur pour les gouvernants de l’Afrique en général et pour la Côte d’Ivoire en particulier en dépit des efforts consentis à cet effet.
Présente à la troisième conférence des Ministres africains en charge de l’Etat civil qui s’est tenue du 10 au 13 février dernier à la Fondation Félix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro cette compagnie a dévoilé aux participants ses services de pointe et ses solutions pour un enregistrement fiable des naissances par le téléphone portable. Et ce au travers d’un film qui retrace tous les contours de cette nouvelle donne qu’elle offre à l’Etat pour lui donner la chance d’atteindre ses objectifs. Offre se voulant une solution à la difficile équation de d’enregistrement des naissances qui a mobilisé tant d’énergies à cette conférence internationale. Désormais l’Etat peut réaliser ce rêve à travers l’opération ‘’Orange Global Service’’ qui est une intégration de solution chargée d’accompagner l’administration ivoirienne dans sa consommation numérique. A cette occasion Mme Marie-Laure Yapo, chargée des offres commerciales et des activités commerciales à Orange Côte d’Ivoire a signifié qu’à travers cette opération cette structure accompagne l’Etat dans plusieurs secteurs d’activités comme la santé et l’agriculture. Et d’édifier les participants sur le mode opératoire de l’enregistrement des naissances et des d »cès. ‘’ L’officier d’Etat civil met à disposition des zones reculées un agent d’Etat civil à moto avec un téléphone. Nous avons un partenariat avec Alcatel. Et donc il y a des téléphones qui ont un formulaire de déclaration de décès et de naissances qu’il envoie, où qu’il se trouve sur le territoire national, à l’officier d’Etat civil. Mais ce formulaire va à une base de données du Ministère de l’Intérieur, un data center, qui agresse les données et qui attribue à l’enfant qui vient d’être déclaré un numéro que l’agent d’Etat civil a et qui peut lui permettre de maîtriser la démographie de sa région.’’ Selon elle déjà la phase pilote du projet développée dans six zones de la Côte d’Ivoire vient de prendre fin.
Phase pilote qui a donné des résultats surprenants, dit-elle. Vu qu’il y a des zones où il y a trois à cinq fois plus de déclarations. Toutefois selon elle la phase opérationnelle qui s’élargira à toutes les autres villes du pays débutera après la conférence internationale. Les agents qui se sont chargés de la phase pilote du projet seront déployés à cet effet sur l’ensemble du territoire national pour la généralisation du projet après. Avant d’annoncer que sa structure envisage en perspective le registre national de la population.
Commentaires


Comment