Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre la drogue en Côte d’Ivoire: 1466 interpellations en 2014
Publié le mercredi 18 fevrier 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Trafic
© Ministères par Gendarmerie nationale
Trafic de drogue: la gendarmerie met fin aux activités du dealer Bandaogo Ahmed
Le 3 novembre 2013, la section anti-drogue de la gendarmerie nationale a procédé à la saisie d’une importante quantité de cannabis dissimulé dans un corbillard au corridor d’Azaguié
Comment




Le Commissaire divisionnaire-major Abdou Ramane Binaté, Directeur de la police des stupéfiants et des drogues, a annoncé, vendredi 13 février 2015 à Bouaké, que ses services ont interpellé 1466 personnes en 2014, dans le cadre d’une vaste opération de démantèlement de réseaux liés à la vente et à la consommation de drogue. « Pour l'année 2014, nous avons interpellé 1466 personnes dont 30% de jeunes âgés entre 10 et 15 ans », a-t-il déclaré au cours d'une cérémonie dénommée ‘’Journées portes ouvertes de la Direction de la police des stupéfiants et des drogues à Bouaké’’. « La position de 2ème ville du pays et la situation géographique de Bouaké fait d'elle, une zone de forte consommation de drogue », a-t-il poursuivi, ajoutant que le cannabis qui est la drogue la plus consommée en Côte d'Ivoire pousse très bien à Bouaké. « Nous sommes ici pour sensibiliser les jeunes de Bouaké afin qu'ils ne s'adonnent pas à la consommation de drogue », a-t-il ajouté. « Nous nous sommes rendus compte que depuis que nous faisons la répression, la jeunesse continue de s'adonner à la consommation de drogue », a encore fait remarquer, le commissaire Binaté, justifiant l’objectif de ces journées portes ouvertes, c'est à dire, sensibiliser la jeunesse sur les méfaits liés à la consommation de la drogue. « Une bonne action de répression s'accompagne toujours d'une prévention », a-t-il conclu. Selon des statistiques de la cellule formation de cette direction spécialisée de la police nationale, 222 fumoirs, 178 plants de cannabis, 1 champ de cannabis et 276 pipes à fumer la drogue ont été détruits en 2014. Ces journées portes ouvertes ont été également marquées par une cérémonie d'incinération de près de 3 tonnes de produits pharmaceutiques non enregistrés, saisis par les services de la police des stupéfiants et de la drogue de Bouaké.

ID
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3326 du 18/2/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment