Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Conseil constitutionnel : Mamadou Koné a pris fonction
Publié le vendredi 20 fevrier 2015  |  AIP
Cour
© Abidjan.net par Serges T
Cour Suprême passation de charges:Réné Aphing-Kouassi prends fonction
Mercredi 18 Février 2015 Abidjan. Mamadou Koné anciennement président de la cour suprême nommé au conseil constitutionnel a passé le flambeau au nouveau président Réné Aphing-Kouassi.
Comment




Abidjan Après s’être départi de ses charges de président de la Cour suprême mercredi au profit d’Aphing-Kouassi René, Mamadou Koné a pris les rênes du Conseil constitutionnel ce jeudi au siège de l’Institution à Abidjan, après une cérémonie de passation des charges avec le Professeur Francis Wodié, démissionnaire.

"Nous allons procéder à la fois matériellement et symboliquement à la passation de charges", c’est par ces mots que le Pr Francis Wodié a procédé à la remise des documents afférents aux tâches qui incombent désormais à Mamadou Koné, précédemment président de la Cour suprême.

"Aujourd’hui, vous retrouvez la plénitude de votre fonction et cela nous permet de sortir de l’allégorie de la porte qui est à la fois fermée et ouverte et moi je retrouve la plénitude de ma liberté. Ma tâche est terminée mais ma mission n’est pas achevée", a indiqué Francis Wodié, confiant en la capacité de son successeur d’assumer cette "mission redoutable".

" C’est une mission redoutable et je ne doute pas que vous saurez montrer la compétence nécessaire pour faire effectivement du Conseil, l’arbitre indépendant et impartial qu’il doit être", a poursuivi M. Wodié.

Le nouvel occupant de la haute instance, Mamadou Koné, s’est pour sa part, à l’entame de son propos, félicité de la disponibilité affichée du président sortant de se " mettre à la disposition de l’Etat de Côte d’Ivoire et principalement du Conseil constitutionnel pour partager sa compétence".

Mesurant l’"importance et la délicatesse de la mission", Mamadou Koné s’est voulu rassurant quant à son engagement à bien mener cette mission.

"Je mesure l’importance et la délicatesse de ma mission. Mais, je voudrais vous rassurer de ma volonté ferme de mener cette mission avec objectivité, conformément aux termes du serment que je vais prêter bientôt, qui sera le cinquième serment de ma carrière", a-t-il indiqué.

"Ma volonté est donc ferme de mener avec objectivité ma mission conformément aux lois et règlements de la République", a insisté M. Koné.

Le président de la République, Alassane Ouattara, a procédé le mardi 03 février 2015 à la nomination de Monsieur Mamadou Koné, magistrat hors hiérarchie, Groupe A, échelon unique, précédemment président de la Cour suprême, en qualité de président du Conseil constitutionnel.
Cette nomination est consécutive à la démission du Professeur Francis Vangah Romain Wodié, rappelle-t-on.

(AIP)
gak/kkp/tm
Commentaires


Comment