Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

San Pedro : des femmes décident de créer une micro-finance pour financer leurs activités économiques
Publié le dimanche 22 fevrier 2015  |  AIP
Comment




San Pedro – Des associations de femmes de San Pedro, fédérées au sein d’une structure régionale dénommée "Banoudo", ont décidé de créer une micro-finance pour aider leurs membres à réaliser leurs activités économiques.

La présidente de la fédération Banoudo a confié l’information vendredi à l’AIP, évoquant le dynamisme des femmes de San Pedro pour la célébration, le 8 mars prochain, de la Journée internationale de la femme (JIF) à San Pedro en présence du couple présidentiel.

La présidente Beugré Tétiako Inagoh a expliqué que les 336 associations de femmes que compte la fédération Banoudo doivent déposer chacune la somme de 100.000 FCFA pour permettre à la micro-finance, qui va voir le jour, d’avoir les fonds suffisants pour faire des prêts aux membres.

Soulignant que la pauvreté sévit au sein de la gente féminine de San Pedro, en dépit de son courage et de sa volonté de travailler et de se prendre en charge, la présidente de Banoudo a noté que ces femmes sont organisées en différentes associations pour exercer des activités génératrices de revenus.

Selon Mme Inagoh, le dynamisme des femmes de San Pedro va permettre à la micro-finance de soutenir leurs activités, les banques refusant de leur venir en aide. Les 80 millions de la Première dame déposés auprès de la COOPEC n’ont pas suffi à satisfaire la forte demande de prêts des femmes.
Reconnaissante au couple présidentiel pour l’aide apportée aux femmes de San Pedro, Mme Inagoh sollicite à nouveau un appui de la Première dame et du Chef de l’Etat aux milliers de femmes de la fédération Banoudo décidées, selon elle, à faire comme leurs "sœurs" du Togo, du Bénin et du Burkina Faso, pour occuper une place importante dans les secteurs du vivrier et du commerce.

Le souhait de ces femmes est d’élargir davantage le fonds de la future micro-finance de créer, à San Pedro, une usine de transformation du manioc et des camions de ramassage des produits vivriers.

"Banoudo" signifie en langue locale "soyons unis". Créée en 2013, cette fédération a des sections dans les principales localités de la région de San Pedro et forme ses membres à mieux s'organiser.

(AIP)
Jmk/kp
Commentaires


Comment