Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015/ Essy Amara, Banny, Kablan Brou et KKB: « Nous ne serons pas des candidats indépendants, mais plutôt des candidats PDCI »
Publié le jeudi 26 fevrier 2015  |  Abidjan.net
PDCI/Appel
© Abidjan.net par Atapointe (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
PDCI/Appel de Daoukro: 4 candidats organisent une conference de presse
Jeudi 26 Février 2015. Abidjan, Sofitel Hôtel Ivoire. Charles Konan Banny, Essy Amara, Bertin Konan Kouadio et Jérôme Kablan Brou ont annoncé au cours d`une conférence de presse, qu`ils seront absents au Congrès du PDCI-RDA , prévu samedi
Comment




Charles Konan Banny, Kablan Brou, Essy Amara et Konan Kouakou Bertin dit KKB, tous de hauts cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-RDA) ne seront pas au congrès de cette formation politique qui se tiendra samedi. De façon unanime ils ont décidé de ne pas participer au congrès extraordinaire du parti sexagénaire qui, selon eux, a pour seul objectif « d’entériner la volonté d’une personne ». « On n’est pas concerné par un congrès ou quelqu’un (le président Bédié, Ndlr) veut entériner une décision qu’il a prise à titre personnel », a martelé Charles Konan Banny ancien président de la Commission dialogue vérité et réconciliation (CDVR), à la conférence de presse qu’il a co-animé ce jeudi 26 février à Sofitel Abidjan hôtel Ivoire, à Cocody. En effet, pour la première fois des hauts cadres du parti s’opposent officiellement à « l’appel de Daoukro ». Pour mémoire, Henri Konan Bédie, président du Pdci a appelé ses militants lors de la visite du chef de l’Etat dans le Iffou, à soutenir la candidature unique du président Alassane Ouattara pour sa réélection à l’élection présidentielle de 2015. Les conférenciers, candidats déclarés à ces joutes électorales veulent que soient appliquées les résolutions de leur 12ème congrès PDCI-RDA tenu le 12 octobre 2013 qui préconise que leur parti « aura un candidat qui sera un militant actif ». Et sur la question, ont-ils déploré, le président Bédié ne donne pas une chance au dialogue. « Quand il n’y a pas de débat au sein d’un parti, le parti meurt », a prévenu Essy Amara. Interrogés sur les perspectives à venir de leur action commune, « les positions risquent de se cristalliser, se sera propositions contre propositions », a répondu Kablan Brou. Rassurant cependant: « Il n’y aura de clivage au Pdci par nous ».
De plus, ces candidats déclarés n’entendent pas retirer leur candidature et entendent se présenter sous la bannière PDCI. « Nous ne serons pas des candidats indépendants, mais plutôt des candidats PDCI », ont-ils martelé par la voix de Charles Konan Banny.
Quant à KKB, il pense tout simplement que « l’entêtement de Ouattara à s’accrocher à Bédié par l’appel de Daoukro signifie que lui seul ne peut gagner les élections ». Ironisant que les congressistes samedi seront pas les vrais militants du Pdci mais plutôt les militants du Rassemblement des républicains (Rdr) et les suiveurs du président Bédié..


Danielle Tagro
Commentaires


Comment