Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Avant le congrès extraordinaire/ Banny se lâche : « C’est un honneur d’être un irréductible »
Publié le samedi 28 fevrier 2015  |  Soir Info
PDCI/Appel
© Abidjan.net par Atapointe
PDCI/Appel de Daoukro: 4 candidats organisent une conference de presse
Jeudi 26 Février 2015. Abidjan, Sofitel Hôtel Ivoire. Charles Konan Banny, Essy Amara, Bertin Konan Kouadio et Jérôme Kablan Brou ont annoncé au cours d`une conférence de presse, qu`ils seront absents au Congrès du PDCI-RDA , prévu samedi
Comment




C'est la toute première fois qu'il se lâche, depuis qu'il a affiché son intention de défendre les couleurs du Pdci à la prochaine élection présidentielle.

Charles Konan Banny s'est, en effet, exprimé, sans la langue de bois qu'on lui connaît, devant des chefs coutumiers baoulé du département de Sinfra, qu'il a reçus, lundi dernier, en audience privée à Yamoussoukro. Juste après s'être entretenu avec le comité de médiation à sa résidence privée de la Riviera, il s'est retrouvé, chez lui à Morofé, où il a parlé avec le coeur à ses hôtes venus de Sinfra. Il ressort de ces échanges que l'ex-Premier ministre n'a pas du tout été tendre à l'encontre dule président de son parti, Henri Konan Bédié.

« Chers compatriotes, l’heure est grave, Ivoiriens et Ivoiriennes, militants et militantes du Pdci-rda. Je sens mon pays en danger », a-t-il commencé par dire, avant de s'étendre sur les raisons de sa candidature : « Le Pdci-Rda est l’héritage que notre Père Houphouët nous a légué. Nous n’avons pas le droit de le brader au premier venu. Et il nous appartient à nous tous de combattre l’imposture. Le Pdci-rda est le fruit du sang de nos parents, de tous ces hommes et femmes intrépides. Nous devons répondre à l’appel pour le défendre. J’ai déclaré ma candidature pour préserver l’héritable de Félix Houphouët-Boigny et pour une Côte d’Ivoire réconciliée ».

Très remonté contre Bédié et son appel à soutenir Alassane Ouattara, il a fustigé ce que le président du Pdci se prépare à faire aujourd'hui, à la faveur du congrès extraordinaire du parti. « Comment peut-on comprendre qu’à lui tout seul (allusion à Bédié, ndlr), il prenne le contre-pied du congrès de ce parti, en soutenant que ce parti-là ne doit pas avoir son propre candidat à la reine des élections en Côte d’Ivoire. Comment M. Bédié peut prendre sur lui d’empêcher une candidature, encore mieux, que le candidat d’un parti concurrent soit le candidat de notre parti. Je cherche à être convaincu.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment