Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gratuité des services bancaires : la mesure appliquée dans le réseau bancaire ivoirien (APBEFCI)
Publié le samedi 28 fevrier 2015  |  AIP
Déjeuner
© Abidjan.net par DR
Déjeuner de presse : APBEF-CI marque sa rentrée officielle pour l`année 2015
Vendredi 26 Février 2015. Abidjan. L`association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d`Ivoire a organisé une cérémonie marquant sa rentrée officielle pour l`année 2015. A cette occasion le conseil exécutif de l`APBEF-CI a présenté à ses partenaires et la presse le bilan des activités de l`année précédente et les perspectives du secteur bancaire pour l`année en cours. Photo : Souleymane Diarrassouba, président de l`APBEF-CI
Comment




Abidjan – Le président de l’association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI), Souleymane Diarrassouba a assuré, vendredi, que la mesure de gratuité des services bancaires décidée par la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) est appliquée dans l’ensemble des établissements bancaires.

"Aujourd’hui, ces mesures sont appliquées dans l’ensemble des établissements bancaires", a soutenu M. Diarrasouba reconnaissant toutefois que des incompréhensions pourraient survenir sur certains libellés.

"Pour l’APBEFCI, depuis le 1er octobre, ces décisions sont appliquées de bonne fois", a-t-il insisté lors de la rentrée solennelle de l’association.

Ces mesures ont fait l’objet de nombreuses concertations entre la banque centrale et la commission bancaire, a rappelé le président de l’APBEFCI soulignant l’ensemble des services soumis à la gratuité a été pris de commun accord ont été listés et arrêtés.

"Il y a par moment des contrôles inopinés quoi sont faits par la commission bancaire sur l’application de ces conditions de banques", a-t-il souligné indiquant que les conditions des banques sont affichées de manières visibles dans les établissements bancaires.

Depuis le 1er octobre 2014, la banque centrale a décidé de la gratuité de 19 services bancaires à savoir l’ouverture de compte, la délivrance de livret d’épargne, la tenue de compte sur livret d’épargne , la transmission de relevé de compte (une fois par mois), le relevé récapitulatif des frais annuels, le dépôt d’espèces dans la banque du client quel que soit le guichet (hors acquittement de frais de timbre fiscal).

Le retrait d’espèces dans la banque du client quel que soit le guichet, à l’exception des opérations par chèques de guichet, la domiciliation de salaire, le changement d’éléments constitutifs du dossier du client, notamment d’identification, la mise en place d’une autorisation de prélèvement (ordre de prélèvement à partir du compte) ou de virement permanent (création du dossier) et la clôture de compte.

Ensuite, le retrait auprès d’un guichet automatique (GAB/DAB) de la banque du client ; Paiement par carte bancaire au sein de l’UEMOA, la consultation de solde et édition du relevé de solde au GAB/DAB dans la banque du client, le virement de compte à compte dans la même banque, l’encaissement de chèques tirés sur une banque de l’Union, l’encaissement de virements nationaux, communautaires et internationaux.

Ainsi que l’avis de débit et de crédit par voie électronique, la consultation et édition du solde et de l’historique du compte à travers le GAB/DAB de la banque du client.

(AIP)
kkf/kam
Commentaires


Comment