Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Croissance de 6,6% du PIB de l’UEMOA
Publié le mercredi 4 mars 2015  |  APA
Réunion
© Autre presse par D.F/Site concerné
Réunion du Comité de politique monétaire de la BCEAO
Dakar, le 04 mars 2015 - Les membres du Comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ont tenu une réunion, ce mercredi, à Dakar. La rencontre a eu lieu au siège de l`institution.Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la BCEAO
Comment




Dakar (Sénégal) - Le produit intérieur brut (PIB) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a progressé de 6,6% durant l’année 2014 contre 5,9% en 2013, a déclaré mercredi à Dakar le gouverneur Tiémoko Meyliet Koné président du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Selon M. Koné qui s'adressait à la presse à l'issue de la réunion ordinaire du CPM, ‘'Cette performance économique est imputable au raffermissement de la production agricole, à la bonne tenue du secteur industriel et des services marchands grâce notamment au dynamisme de la branche bâtiments et travaux publics''.

Concernant le taux d'inflation, il est d'avis qu'il s'est établi à 0,1% en glissement annuel à fin décembre 2014 à cause du renchérissement des services de distribution d'eau et d'électricité dans certains pays de l'UEMOA. L'inflation est toutefois atténuée par le repli des prix des produits alimentaires.

Evoquant les conditions monétaires, M. Koné a indiqué que les membres du CPM ont observé une détente des taux sur le compartiment à une semaine du marché interbancaire avec un taux moyen pondéré qui s'est établi à 3,35% au 4ème trimestre 2014 après avoir atteint 3,43% au 3èmetrimestre.

‘'Sur la base de ces analyses, affirme le gouverneur, le CPM a décidé de maintenir inchangés le taux d'intérêt minimum de soumission aux opérations d'appels d'offres d'injection de liquidités et le taux d'intérêt du guichet de prêt marginal respectivement à 2,50% et 3,50%, niveau en vigueur depuis le 16 septembre 2013''.

Quant au coefficient des réserves obligatoires applicable aux banques, il demeure toujours, depuis le 16 mars 2012, fixé à 5%.


MS/cat/APA
Commentaires


Comment