Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journée Internationale de la Femme/ Malgré les beaux discours: la situation des femmes ivoiriennes toujours pas reluisante
Publié le lundi 9 mars 2015  |  Le Sursaut
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie commémorative de la Journée internationale de la Femme
La cérémonie commémorative de la Journée internationale de la Femme, a eu lieu à San-Pedro, ce dimanche 08 mars 2015, en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA.
Comment




La Journée Internationale de la Femme a été célébrée hier, à travers le monde. Au niveau national, la commémoration de cette journée a eu lieu à San Pedro et s’articule autour du thème : « Beijing +20 : bilan, défis et perspectives pour une Côte d’Ivoire émergente». Le Réseau Ouest Africain pour l’édification de la Paix en Côte d’Ivoire (Wanep-Côte d’Ivoire), en a profité pour dresser le bilan de la situation de la femme. Cette Ong, dans une déclaration, relève que la situation des femmes s’est progressivement améliorée, mais reste préoccupante car les femmes continuent d’être victimes des violences basées sur le genre.

Elles sont les plus touchées en période de conflit. Cette masse populaire est aussi victime de la pauvreté. « La Côte d’Ivoire, notre pays n’est pas en reste dans ce sombre tableau. En effet, en milieu rural, 75% des femmes ivoiriennes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Selon le Centre de Promotion de l’Investissement en Côte d’Ivoire (Cepici), entre janvier et mai 2013, sur les 800 entreprises enregistrées au cours de cette période, seules 15% étaient aux mains des femmes. Sur les 29 ministres siégeant au gouvernement, seulement cinq sont des femmes. Et elles occupent seulement 10% des sièges à l’Assemblée Nationale alors qu’elles font la moitié de la population», indique le Wanep-Ci. Pour apporter sa pierre à l’édifice, Wanep Côte d’Ivoire a mené et continue de mettre en œuvre des projets de promotion des Droits des femmes. En effet, deux projets sont en cours d’exécution pour cette année 2015. L’un financé par Onufemmes : dénommé « Relèvement et Autonomisation économique des femmes de l’Ouest : Graine de L’espoir » qui a octroyé 21 millions de Fcfa à plus de deux cents femmes à Logoualé, Bangolo et Duekoué. L’objectif est de les aider à se prendre en charge économiquement et sortir de leur vulnérabilité à travers des Activités Génératrices de Revenu(Agr). L’autre est financé par le Gouvernement Australien et a pour titre « Combattre les violences contre les femmes et améliorer les moyens d’existence des femmes dans la région du Guémon (Bangolo) », ce dernier projet organise des activités de sensibilisation contre les Vbg dans 67 villes et villages du département de Bangolo, et finance des Activités Génératrices de Revenu(Agr) pour une centaine de femmes dans le département de Bangolo. La Journée Internationale de la Femme, en mémoire du 08 mars 1917 où le Tzar en Russie abdique, suite à la grève des femmes pour obtenir du pain et la paix. Les femmes obtiennent alors du gouvernement provisoire en place le droit de vote. Cette journée a été officialisée par les Nations Unies en 1977.

A .Traoré
Commentaires


Comment