Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Appui financier: la Banque mondiale donne ses exigences
Publié le mardi 10 mars 2015  |  Fraternité Matin
Réunion
© Primature par DR
Réunion du premier ministre, Daniel Kablan Duncan avec la Direction de la Banque Mondiale
Vendredi 9 janvier 2015. Abidjan. le premier ministre Daniel Kablan Duncan et certains membres du gouvernement ont eu une rencontre avec la direction de la banque mondiale.
Comment




« Désormais, tout nouvel engagement devra être précédé d’une analyse sans complaisance portant sur des éléments factuels et historiques pour identifier les difficultés auxquelles le pays est confronté ». C’est l’une des exigences annoncées, il y a un an, par la Banque mondiale, au pays qui souhaiterait la solliciter pour son intervention.

Selon l’institution, cette nouvelle stratégie baptisée Diagnostic systématique du pays (Sdc), permettra « d’avancer plus rapidement vers les objectifs d’élimination de l’extrême pauvreté et de promotion d’une prospérité partagée ».

Ce nouvel outil d’expertise de la banque a été déjà mis en pratique dans trois villes de la Côte d’Ivoire (Abidjan, Gagnoa et Bouaké). Il a mis en évidence la « cassure » qui a accompagné les premières années de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Mais ce nouveau diagnostic est motivé par le souci du pays d’avoir une augmentation substantielle de l’allocation au titre de l’Aid17, dont l’enveloppe a déjà doublé pour atteindre 375 milliards Fcfa. Ce qui avait amené le Premier ministre Daniel Kablan Duncan à dire lors d’une rencontre entre le gouvernement et la Banque mondiale en janvier 2015: « nonobstant la hausse substantielle de l’allocation de la Côte d’Ivoire au titre de l’Aid17, celle-ci paraît encore insuffisante au regard des besoins de reconstruction et de relance de notre économie qui demeurent encore importants ».
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment