Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: cinq «frondeurs» du FPI assignés en justice
Publié le dimanche 15 mars 2015  |  RFI
Comité
© Abidjan.net par Didier assoumou
Comité central ordinaire du FPI: le président du parti anime une conférence de presse
Samedi 7 Mars 2015. Abidjan. le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan a animé une conférence de presse à la suite du Comité central ordinaire du fpi qui s’est deroulé au siège provisoire du parti à Attoban au Deux Plateaux.
Comment




En Côte d’Ivoire, cinq « frondeurs » du FPI viennent d'être assignés en justice à la demande de Pascal Affi N'Guessan. Des cadres qui, tous, avaient il y a quinze jours fait partie de ceux qui ont proclamé la destitution du président du parti. Une décision illégale et de nul effet, selon celui-ci.

« Se retrouver devant la justice, c'est ce qui arrive aux putschistes ! », s'exclame un proche de Pascal Affi N'Guessan. Le patron du Front populaire ivoirien avait dit qu'il y réfléchissait ; il l'a donc fait. Après avoir annoncé sa suspension, cinq frondeurs vont devoir en répondre devant les tribunaux.

Parmi eux, Alphonse Douati, Laurent Akoun ou encore Justin Koua. Tous sont « sereins », assure un de leurs alliés. « Ce que nous avons fait est conforme aux textes. Aller devant la justice, c'est désormais ce que préfère Affi », ironise-t-il.

« Il y a maintenant deux têtes dans le parti : une officielle, une illégale », analyse un membre du FPI qui ne veut choisir son camp. « Pascal Affi N'Guessan garde les clés du temple, mais en attaquant des figures du parti, il se fragilise », poursuit-il.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment