Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Développement agricole: le FIDA va ouvrir un bureau en Côte d’Ivoire
Publié le lundi 16 mars 2015  |  Abidjan.net
Kanayo
© Abidjan.net par Danielle Tagro
Kanayo F. Nwanze, président du FIDA a été reçu en audience par le ministre Albert Mabri Toikeusse
Lundi 16 mars 2015. Abidjan, Plateau. Kanayo F. Nwanze, président du Fonds international de développement agricole des Nations Unies (FIDA) a été reçu en audience par le ministre du Plan et du développement, Albert Mabri Toikeusse.
Comment




Le Fonds international de développement agricole des Nations Unies (FIDA) va ouvrir un bureau pays en Côte d’Ivoire. L’information a été donnée par le président de l’institution Kanayo F. Nwanze ce lundi 16 mars, au terme d’une audience avec le ministre du Plan et du développement, Albert Mabri Toikeusse, à son cabinet, au Plateau. Ils ont parlé, en outre, de la collaboration entre le FIDA et la Côte d’Ivoire. Le cadre onusien en visite de travail du 12 au 18 mars sur les bords de la lagune Ebrié, rencontrera également le président de la République Alassane Ouattara. Au cours de son séjour, M. Nwanze discutera notamment avec les responsables politiques sur comment investir dans les petits producteurs, la pêche, et le développement rural. La paix, la sécurité alimentaire tout en créant des emplois pour les femmes et les jeunes ruraux sont autant de sujets qui seront au centre des échanges entre le président du FIDA et les autorités ivoiriennes.

Dans le contexte de la reprise post-crise, le FIDA finance déjà deux projets en Côte d’Ivoire : le Projet d’appui au développement de l’agriculture et la commercialisation (PROPACOM), pour la période 2012-2018 ; et sur demande de l’Etat ivoirien, l’extension du PROPACOM à l’Ouest du pays qui sera mis en œuvre de cette année jusqu’en 2021. Ces projets d’un cout global de 88, 7 millions de dollars américains, dont la contribution du FIDA à hauteur de 64,4 millions, vont bénéficier à environ 55 000 ménages ruraux. Le FIDA est une institution financière des Nations Unies qui ne travaille que dans les zones rurales.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment