Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

44e semaine Culturelle et Sportive des enfants de troupe de l’EMPT: Discours du Gouverneur Robert Beugré Mambé
Publié le mardi 17 mars 2015  |  DISTRICT
44e
© Autre presse par District
44e semaine Culturelle et Sportive des enfants de troupe de l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville
Samedi 14 mars 2015. Le Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, le Président Robert Beugré Mambé a parrainé les festivités de la 44e semaine Culturelle et Sportive des enfants de troupe de l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville.
Comment




Mesdames et messieurs les professeurs de l’EMPT,
Mesdames et messieurs les parents,
Chers frères et sœurs de Bingerville,
Mes chers amis, enfants de troupes de l’EMPT de Bingerville, je vous demande qu’on les applaudir très forts, ces enfants.

Monsieur le général de brigade,
Monsieur le sous-préfet,
Excellence Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, j’ai été surpris que les responsables de l’EMPT aient pu piocher les éléments de ma biographie, croyez-moi, j’ai été étonné et je voudrais respectueusement leur dire merci. Merci parce que cela m’encourage et m’enseigne que ce qui reste à faire est plus important et ce que nous avons pu faire jusqu’à maintenant.

Je voudrais, à cette occasion, saluer avec beaucoup de respect, nos frères et sœurs venus du Mali, Sénégal, de Guinée, du Cameroun, du Niger, du Togo, de la République Centrafricaine, du Benin et du Burkina Faso.

Je voudrais leur exprimer toute la joie que nous Ivoiriens avons de les avoir avec nous dans cette belle et prestigieuse école qu’est l’EMPT.

Soixante quinze ans d’existante pour une si prestigieuse école, c’est une chance pour la Côte d’Ivoire, mon général, c’est une chance. Et je voudrais qu’on applaudisse le général parce qu’il a été l’un des maillons pour consolider le prestige de cette belle école.
Nous sommes à la 44e semaine culturelle et sportive. Je salue respectueusement les professeurs et les élèves de l’EMPT.

Ils m’ont fait l’honneur, le grand honneur qui m’a d’ailleurs surpris de m’inviter à parrainer cette cérémonie. Et c’est Monsieur le Ministre lui-même, qui au cours d’une cérémonie, alors que nous étions à une brigade de gendarmerie où nous devions remettre des dons au nom du Chef de l’Etat, il m’a dit : « Monsieur le Gouverneur, il se pourrait que dans ces jours vous receviez une lettre de la part de l’EMPT, vous demandant de parrainer leur fête.» J’en étais très étonné ! Je me suis dit : « Mais c’est une affaire militaire.» Il m’a dit : «Non, quelques fois, on prend aussi des civils.» J’ai dit : «Dans ce cas, si c’est pour encourager les élèves, je suis prêt.» Je rends grâce à Dieu de ce que ce matin nous sommes retrouvés.

Honorables invités, je suis venu ici pour trois raisons essentielles :
La première raison, c’est que nous sommes dans une école d’excellence, prestigieuse. Une école de rigueur, une école où on fait une liaison harmonieuse entre l’intellect, le physique et le mental. Je ne sais pas si vous voyez. L’intellect, le physique et le mental. C’est ce que fait l’école militaire préparatoire de Bingerville et je voulais qu’on les applaudisse très fort. Cette raison essentielle a milité en ma présence ce matin.

La deuxième raison qui a également milité en faveur de ma présence, ce sont les perspectives d’émergence souhaitées et mises ne œuvre par son excellence, le président Alassane Ouattara. Une émergence qui a des exigences. Et pour réussir l’émergence, il faut des hommes et des femmes de conviction, qui travaillent sans relâche et qui ne regardent que dans l’intérêt de la collectivité, en oubliant quelques fois la fatigue, les loisirs, le repos. Mais ce qu’ils privilégient, c’est la dynamique collective qui doit structurer l’avenir de la Côte d’Ivoire. Voici pourquoi je suis venu ce matin parmi vous.

La troisième raison, c’est que quand on vient ici, on prend conscience d’une chose. C’est une grande enceinte où on apprend à aimer d’abord son pays. En aimant son pays, on se projette dans une perspective de développement collectif. On fait un don de soit pour la paix des autres. Donc c’est une enceinte respectée, respectable et à respecter. Et quand on s’y trouve, on recherche soit même l’excellence. Donc, je suis venu chercher, général, l’excellence avec vos élèves.

Je voulais donc remercier Monsieur le Ministre chargé de la Défense, remercier les hautes autorités militaires, remercier les dirigeants de l’école, remercier les enseignants, remercier les élèves qui m’ont fait l’honneur de me choisir.

Je voulais développer avec vous trois (3) thèmes :
Le premier thème, l’Union
Si l’union est un conglomérat de volonté communément partagée, si l’union est l’expression d’une lecture commune d’un idéal, d’un objectif, d’une vision prospective de lendemain. Si l’union, consolide la cohésion et permet d’avoir une commune identité, elle est aussi et surtout le socle sur lequel se bâti une Communauté, une Région, une Nation.

Deuxième thème, la Discipline
Si la discipline procède d’une attitude de respect des règles établies, si la discipline est l’appropriation des règles harmonies établies, si la discipline est la démarche qui conduit à privilégier l’intérêt collectif dans le but de préserver la liberté individuelle, si la discipline aide à structurer l’être intérieur pour lui conférer un format qui conduise à l’efficacité d’un groupe d’hommes et de femmes dans une collectivité, la discipline est surtout un moyen de conquête du champ d’expression plus vaste pour l’imagination en vue du progrès de l’humanité. La discipline est la force des armées.

Troisième thème, le Travail.

Le travail est le propre de l’homme. Parce qu’il lui permet de se définir tant en ses capacités réelles, dans ses potentialités latentes. Ne dit-on pas que « C’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon ?».
Commentaires


Comment