Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle d’octobre: Adjoumani répond à Banny
Publié le mercredi 18 mars 2015  |  Nord-Sud
Pénurie
© Abidjan.net par Atapointe
Pénurie de viande à Abidjan: Adjoumani et Mambé mettent fin à la grève des bouviers
Mardi 2 octobre 2012. Abidjan. Hôtel du District, au Plateau. Le ministre des ressources halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, et le gouverneur Robert Beugré Mambé rencontrent les bouviers et mettent fin au mouvement de grève qui avait provoqué une pénurie de viande à Abidjan
Comment




Le porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Kobenan Kouassi Adjoumani a invité hier Charles Konan Banny à rentrer dans les rangs, s’il est vraiment un disciple de Félix Houphouet-Boigny.

Dans une adresse, hier, face à la presse, le porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) a apporté une réplique à l’ancien président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr). « Si Banny est vraiment fils de Konian Kodjo, il n’a qu’à suivre ce que Houphouet a prescrit dans les anales de l’histoire. S’il ne le fait pas, c’est qu’il est candidat indépendant… », a indiqué Kobenan Kouassi Adjoumani. Il répondait à la question de savoir ce que ferait le Pdci-Rda de ses cadres (dont Charles Konan Banny Konan Kouadio Bertin, Essy Amara et Jerôme Kablan, Brou) qui tiennent selon eux à se présenter comme candidat Pdci à l’élection présidentielle d’octobre. Aussi, le conférencier avait-il été invité à commenter la sortie de Charles Konan Banny qui aurait estimé qu’il n’a de raison de renoncer au Pdci parce que son frère, Félicien Konan Kodjo en est un des membres fondateurs. Il a affirmé que les candidats dits « irréductibles » par la direction de son parti peuvent entretenir « l’illusion » d’une compétition sous la bannière de cette formation politique. Toutefois, il les a mis au défi d’aller au bout de leur ambition. « Je prie pour qu’ils se présentent comme candidats Pdci… », a-t-il ironisé, estimant que cette option ne devrait pas être envisageable par ces derniers. Il a aussi affirmé que l’association politique présidée par Henri Konan Bédié a déjà fait son choix : Alassane Ouattara, chef de l’Etat et qu’elle ne reviendrait plus sur sa position. A cette précision faite à l’attention des opposants à l’Appel de Daoukro, il a ajouté que le Pdci fait « confiance » au Rassemblement des républicains (Rdr). Cet argument, il l’a avancé alors qu’il répondait à la question de savoir si l’alternance en 2020 n’était pas une vue de l’esprit. Le ministre des Ressources halieutiques et animales a fait le bilan du 5ème congrès extraordinaire de sa famille politique. Cette assemblée qui s’est tenue le 28 février au Palais des sports à Treichville s’est « très bien » passée, selon son constat. Il a néanmoins présenté les « excuses » de la direction de l’ex-parti unique à ses militants. Ces regrets sont pour l’essentiel liés à la « distribution » des mandats et quelques détails d’organisation. Le président du Pdci-Rda, a-t-il fait savoir, a promis de prendre toutes les dispositions pour palier de telles situations à l’avenir.

Bidi Ignace
Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2015
Titrologie



Nord-Sud N° 2908 du 18/3/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment