Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Gnamien Konan salue "le bel exemple d’intégration des TICS" dans l’enseignement supérieur pratiqué par l’IMAT
Publié le jeudi 19 mars 2015  |  AIP
Education:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Education: le parc des sports abrite les journées carrières édition 2015
Mardi 3 Mars 2015. Abidjan. Le Premier Ministre représenté par le ministre d`Etat, Moussa Dosso, a donné le top départ des journées carrières ivoiriennes en présence des ministres, Kandia Camara de l’éducation nationale et de l`enseignement technique, Gnamien Konan de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Achi Patrick des infrastructures économiques, Adama Toungara de l’énergie et Jean-Claude Brou des mines.
Comment




Abidjan – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Gnamien Konan, a salué, jeudi, "le bel exemple de l’intégration des TICS (Technologies de l’information et de la communication) dans l’enseignement supérieur" à la faveur d’une visite qu’il effectuait dans les locaux de l’Institut de management et des technologies (IMAT) à Cocody-Angré.

"L’institution académique IMAT est un bel exemple d’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la formation supérieure", a déclaré Gnamien Konan qui a réaffirmé sa vision pour un enseignement supérieur débouchant sur l’employabilité des diplômés par la mise en place d’offres de formation adaptées au monde du travail.

Il a souhaité que l’exemple de l’IMAT soit suivi par les établissements d’enseignement supérieur et que le système LMD (Licence-Master-Doctorat) soit appliqué et le téléenseignement intégré dans les habitudes.

Il a réaffirmé que le téléenseignement reste et demeure la seule alternative aux problèmes de massification des étudiants et autres déficits d’infrastructures physiques.

La formation à IMAT est fondée sur le système de "la classe inversée" dans lequel les ressources pédagogiques (cours magistraux) sont disponibles en dehors de la salle de cours, à l’exception des travaux dirigés.

Le enseignants produisent et mettent leurs cours en ligne. Les étudiants y ont accès par voie d’internet à partir de tablettes ou d’ordinateurs acquis auprès de l’IMAT. Après avoir pris connaissance des cours, des échanges se développent entre les étudiants et les formateurs, et entre les apprenants eux-mêmes.

Selon le directeur général de l’IMAT, Joseph N’Dekré Tetchi, son institution se veut une référence en matière de "E-learning", une démarche pédagogique novatrice qui accorde "une bonne place aux TICS dans la démarche formative et présente un ancrage fort dans le milieu professionnel".

"Les offres de formation à IMAT ont ceci de particulier qu’elles allient les modes de formation à distance et en présence et accordent une large place aux travaux personnels des étudiants", a-t-il souligné.

M. Tetchi a indiqué qu’il envisage, dans le futur, rapprocher la formation des populations par l’installation de "Learning centers", centres de formation décentralisés, dans toutes les grandes régions de la Côte d’Ivoire.

Cette visite du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a permis de noter que l’enseignement à distance est accessible et ne nécessite pas forcément de gros moyens.

aaa/akn/tm
Commentaires


Comment