Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse : l’élaboration d’un document de politique nationale au centre d’un atelier
Publié le vendredi 20 mars 2015  |  Ministères
Comment




Sous l’égide du ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques (MJDHLP) et avec le soutien de l’UNICEF, la Direction de la protection judiciaire de l’enfance et de la Jeunesse (DPJEJ) organise, depuis le 19 mars, à Abidjan-Cocody, un atelier de réflexion sur deux jours, portant sur l’élaboration du document de Politique nationale de protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse en Côte d’Ivoire. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du sous-directeur de l’Administration pénitentiaire, M. Koffi Congo Joachim, et du représentant de Mme le Directeur de la DPJEJ, M. Goun Guy Roger, sous-directeur de cette structure.

A l’ordre du jour, quelques sujets d’intérêt, entre autres, la prise en charge de l’Enfant en danger, Enfant victime, Enfant témoin ; Les alternatives à la privation de liberté et la réparation ; la prise en charge des mineurs sous mandat de dépôt et condamnés ; les garanties procédurales : de l’arrestation à la fin de la procédure ; La prévention de la délinquance.

Au nom du MJDHLP, M. Koffi Congo Joachim a salué cette initiative de la DPJEJ et de ses partenaires et encouragé les participants à de bonnes réflexions dont les résultats amélioreront la protection de l’enfance.

Pour sa part M. Goun a expliqué que la volonté de « doter la DPJEJ d’une politique nationale cohérente dans la protection de l’enfance » réside dans le fait que « à défaut de politique nationale, le magistrat, les éducateurs agissaient, selon leur propre sensibilité devant les faits ».
Puis, il a remercié l’UNICEF et le ministère pour leur appui.

A l’issue de cet atelier, une consultante de l’UNICEF et les référents de la DPJEJ missionnés sur l’élaboration du document cadre disposeront de l’analyse partagées par les représentants de l’ensemble des acteurs impliqués dans la protection judiciaire civile et pénale des enfants.
Ces éléments constitueront le contenu de base qui leur permettra de débuter la structuration des différentes parties dudit document à partir d’un socle commun.

Cet atelier réunit les organismes internationaux, les acteurs publics, privés et ceux de la société civile intervenant dans la protection de l’enfance et dans la justice des mineurs et permettra d’aborder avec les participants les avancées réalisées par la DPJEJ.
Commentaires


Comment