Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

3ème édition des Trophées du cinéma francophone/ La Côte d’Ivoire accueillera un événement prestigieux du 7ème art
Publié le vendredi 20 mars 2015  |  Le Patriote
Le
© Abidjan.net par Serges T
Le Ministre Maurice Bandama reçoit en audience une délégation de l`Organisation Francophone des Trophées
Mardi 17 Mars 2015 Abidjan.En prélude à la 3è édition des Trophées Francophones qui de tiendra du 23 Novembre au 5 Décembre en Côte d`Ivoire le Ministre de la culture reçoit en audience une délégation des organisateurs conduite par le président M.Alain Rocca .
Comment





C’est un honneur pour le pays. Après le Sénégal et la France, la Côte d’Ivoire a été choisie pour accueillir la 3ème édition des Trophées francophones du cinéma. L’événement se tiendra du lundi 23 novembre au samedi 5 décembre 2015 au Palais de la culture de Treichville, mis à disposition des organisateurs par le ministère de la Culture et de la Francophonie.

En prélude à ce rendez-vous, M. Alain Rocca, administrateur des Césars du cinéma et président des Trophées francophones du cinéma, et Samuel Faure, Directeur des partenariats du festival de Cannes et Directeur des opérations de l’Association des Trophées francophones du cinéma, ont séjourné récemment à Abidjan. Mardi après-midi, ils ont été reçus en audience par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, à son cabinet perché au 22ème étage de la Tour E, cité administrative au Plateau. « Nous sommes heureux de vous recevoir, parce que nous avons adhéré à ce projet dès le début », a indiqué d’emblée le ministre Bandaman à ses hôtes, qui étaient accompagnés de Mouna Coulibaly Van Gils et Boris Van Gils, les responsables de Boucan Films, la société de production de films mandatée par l’Association des Trophées francophones comme coproducteur local de l’événement.

Ensuite, il a réaffirmé son soutien sans faille à ce projet, tout en se réjouissant du volet master class (précisément les ateliers de formation « Cinéma Ivoire », animés par Benoît Mariage). « Nous voulons former nos jeunes aux métiers du cinéma », a fait savoir le ministre Bandaman, qui était entouré de ses proches collaborateurs.
Puis, il a réitéré sa volonté de relancer le cinéma ivoirien, l’un des premiers chantiers qu’il a mis en avant dès sa prise de fonction. « Nous voulons être un grand pays de cinéma », a insisté M. Bandaman, tout en révélant que son département a acquis deux chapiteaux, l’un de 1000 places et l’autre de 600 places, pour les projections de films un peu partout dans le pays.

Peu avant, Alain Rocca avait situé les enjeux des Trophées francophones du cinéma. « C’est fait pour donner un coup d’accélérateur à tous les professionnels du secteur audiovisuel », a souligné le président des Trophées francophones du cinéma, avant de préciser : « On vous apporte les films et les droits. Le plus beau succès qu’on pourrait avoir, c’est l’habitude de revenir voir les films sur le grand écran». A l’en croire, cette 3ème édition des Trophées francophones du cinéma donnera lieu à 10 jours de projections de films, couronnés par une cérémonie de gala, qui sera diffusée au niveau national et simultanément dans tous les pays francophones du monde entier. Cette soirée réunira un parterre d’invités prestigieux venu du monde entier.

Les Trophées francophones du cinéma sont une intéressante opportunité pour la Côte d’Ivoire d’affirmer aux yeux de l’opinion internationale le renouveau de son industrie cinématographique.

Y. Sangaré
Commentaires


Comment