Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielles 2015: Les cadres des 3A derrière Ouattara
Publié le mardi 24 mars 2015  |  L’Inter
Jacqueville:
© Abidjan.net par Atapointe
Jacqueville: le président de la république échange avec les cadres et la chefferie traditionnelle
Samedi 21 Mars 2015, le Chef de l`Etat en marge de la cérémonie d`inauguration du pont de Jacqueville, a eu une rencontre avec les cadres et la chefferie traditionnelle.
Comment




Les cadres de la région des ''3A'' sont reconnaissants de toutes les actions posées par le président Alassane Ouattara en direction des filles et fils de cette localité.
Au nom de ces cadres, Mme De Mel Yacé Laurette, députée de Jacqueville, a saisi l’occasion de la rencontre organisée au domicile familial des Yacé pour traduire sa gratitude au chef de l’Etat pour avoir nommé Henriette Dagri Diabaté Grande chancelière de l’Ordre national de la République de Côte d’Ivoire, et aussi pour avoir baptisé un boulevard circulaire de cette capitale en son nom. Des actes qui ont fait dire à Yacé Laurette que la population des 3A accorde sa confiance à Ouattara pour le renouvellement de son mandat. « Reconnaissant et honorant par cet acte de haute portée, cela est largement suffisant, monsieur le président de la République, pour que d’une même voie, nous vous assurions largement d’un nouveau mandat », a-t-elle indiqué au nom des cadres.
Yacé Laurette a insisté que le renouvellement du mandat du président Alassane Ouattara s’impose également de lui-même au vu de toutes les prouesses réalisées par ce dernier lors de son premier quinquennat. Elle a demandé au président de garder le peuple des 3A en estime. En retour, a-t-elle rassuré, ‘’ce peuple continuera de faire monter des oraisons vers le Tout Puissant afin qu’il vous accorde la force de Samson, la sagesse de Salomon, et ainsi vous continuerez de tracer de nouvelles routes, de bâtir de nouvelles écoles, de faire jaillir des sources dans toutes nos zones arides, de créer des emplois pour la jeunesse. En somme, d’amener le bonheur à visiter chaque foyer ivoirien’’.
Cette marque de confiance à l'endroit du chef de l’État n’a pas empêché Mme De Mel Yacé Laurette d’égrener un chapelet de doléances relativement à la région des 3A. Ainsi au titre des infrastructures, les cadres ont souhaité le bitumage de routes, notamment la route du village de Tiagba classé patrimoine mondial de l’Unesco. Au titre des mines et du pétrole, des doléances ont été évoquées. S’agissant du foncier rural et de l’environnement, les cadres ont demandé que des actions soient posées. « Nous avons été empêchés pendant plus de 6 mois de manger les poissons venant de notre océan. Les populations souhaiteraient des mesures légales qui contraignent les pétroliers à traiter leurs déchets avant de les déverser dans la mer », ont plaidé les cadres de la région des 3A. Au titre de l’agriculture, ils ont exigé la libération des terres cultivables et un appui à la filière coco laissée pour compte. La construction de centre technique des pêcheurs, la réhabilitation du centre d’aquaculture existant, la construction d’un port de pêche, le relèvement du plateau technique de l’hôpital de Jacqueville, la réhabilitation de pompes villageoises, d’écoles primaires et de centres de formation technique, l’aménagement des plages et l’ouverture du commissariat de Jacqueville, ainsi que la mise en place d’une caserne de sapeurs pompiers à Jacqueville, sont autant de doléances présentées par les cadres de la région des ''3A'' au chef de l’Etat.
 
Trois milliards annoncés pour Jacqueville et la région des grands ponts 
Des préoccupations auxquelles le chef de l’Etat a promis de prêter une oreille attentive. « J’aime tenir mes engagements. Après plusieurs années, nous avons le pont Philippe Grégoire Yacé à Jacqueville. J’ai bien noté les différentes doléances qui ont été faites. Vous pouvez me faire confiance », a rassuré le chef de l’Etat. Il a remercié les populations des 3A pour leur soutien à sa personne pour servir pour un deuxième mandat. « Déjà en trois ans, nous avons fait beaucoup de choses et je vous promets que nous ferons le maximum, en tenant compte de vos priorités. Dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (Ppu), nous avons prévu un montant de trois milliards de Fcfa pour Jacqueville et la région des Grands Ponts. C’est au mois d’avril que nous commençons la plupart des travaux », a informé Alassane Ouattara qui a insisté qu’à la Présidence, ‘’nous ne pouvons rien refuser à la Grande chancelière’’.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment