Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Politique nationale: La chefferie Baoulé apporte son soutien à l’appel de Daoukro
Publié le mardi 24 mars 2015  |  L’Inter
Appel
© Abidjan.net par JB
Appel de Daoukro: La chambre du royaume Baoulé en conclave
Samedi 21 mars 2015. Abidjan. Les chefs des sept régions de la chambre du royaume Baoulé réaffirme a travers une déclaration leur soutien à l`Appel de Daoukro pour le triomphe du President Alassane Ouattara aux élections présidentielles de 2015. Cette rencontre s`est tenue sous la houlette de l`honorable Louis Abonouan, Secrétaire exécutif chargé des relations avec les communautés et les chefferies traditionnelles du PDCI-RDA.
Comment




Des chefs baoulé, réunis samedi à Abidjan ont affirmé, à travers une déclaration, adhérer à l’appel de Daoukro, préconisant la candidature Rhdp d’Alassane Ouattara au prochain scrutin présidentiel.
La réunion des chefs baoulé a eu lieu à l’instigation du député de Brobo, Kouakou Louis Abonoua, fraîchement promu par Henri Konan Bédié, secrétaire exécutif du Pdci chargé des communautés et de la chefferie. «Nous, chefs des sept régions de la Chambre Baoulé, réaffirmons haut et fort notre soutien à l’appel de Daoukro et à son auteur, le président Henri Konan Bédié», a lu le porte-parole de la chefferie, Nanan Kouassi Konan Kan. «L’appel de Daoukro vise la consolidation des grands et multiples chantiers ouverts par le président Alassane Ouattara pour l’atteinte de l’émergence. Cet appel permettra, à coup sûr, un climat de paix, éloignant ainsi notre pays du spectre affreux des violences qui endeuillent la nation, depuis le décès du président Félix Houphouët-Boigny», a justifié Nanan Kouassi Konan Kan. «Nous nous engageons fermement pour le triomphe» de l’appel de Daoukro, a dit le porte-parole. Il a appelé les ressortissants du grand Centre à se rendre au stade Koné Samba Ambroise de Dimbokro, samedi 28 mars, afin de «magnifier» Henri Konan Bédié, homme «doté d’un sens aigu des questions nationales».
Le représentant du Conseil supérieur des rois et chefs traditionnels, Nanan N’Dori, devait, quant à lui, se féliciter du «souci des chefs de tout faire pour préserver la paix». «Tout ce qui peut concourir à la cohésion des Ivoiriens est encouragé par l’ensemble des chefs. Pas seulement ceux du grand Centre mais tous les chefs de Côte d’Ivoire, parce que lorsque le pays est trouble, ces chefs et leurs communautés sont les premiers perdants», a dit le représentant du Conseil supérieur des rois et chefs traditionnels.

Le député Kouakou Louis Abonoua a, pour sa part, levé une équivoque sur la parole du chef, d’une manière générale. «Il faut faire attention. Les gens pensent que le chef ne parle pas. Le chef parle, mais il ne parle pas n’importe comment et n’importe quand. Il observe et écoute beaucoup. Quand il parle, c’est vraiment pour donner le ton. Si le chef lance un message et que vous ne suivez pas, alors vous êtes en perdition».
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2015
Titrologie



L’Inter N° 5035 du 23/3/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Appel
© Abidjan.net par JB

Appel
© Abidjan.net par JB


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment