Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dix radios de proximité signent une convention avec la direction des cantines scolaires
Publié le mardi 24 mars 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Dix radios locales ont signé une convention avec la direction des cantines scolaires mardi dans les locaux de cette structure en vue de mobiliser les communautés autour des activités des cantines scolaires.

Ce projet de communication consiste à concevoir, à diffuser des messages clés portant sur les missions de la direction des cantines scolaires et les objectifs du programme intégré de pérennisation des cantines scolaires (PIPCS).

Les radios de proximité identifiées pour ce projet de communication sont la voix de la savane, Denguélé FM, la voix de Guinglo (Guiglo), la voix des Lacs, Yackoi de San Pedro, la voix du bon ton de Man, Boundiali FM, Satellite FM de Korhogo, et Agnia FM d’Abengourou.

Selon la directrice des cantines scolaires, Karidia Koné Soukoulé, les premiers résultats obtenus après une année de mise en œuvre, l’enregistrement des prêts à diffuser auprès des auditeurs via les radios locales a été l’un des outils importants dans la promotion des cantines.

Aussi, la visite des conseillers dans les studios des radios locales au cours des émissions directe ont-elles permis un contact direct avec les auditeurs .

"Nous sommes en mesure de dire aujourd’hui que les radios locales ont été un outil de communication efficace pour atteindre les populations dans le cadre de la sensibilisation des masses sur la pérennisation des cantines scolaires", s’est-elle réjouie.

Le représentant pays du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Gianlua Ferrera, a, pour sa part, indiqué l’appui important de sa structure dans ce projet qui s’élevait à 3 .684.600 F CFA pour la première année et réaffirmé son attachement à ce projet ; car pour lui, les radios de proximité amènent les auditeurs à mieux connaitre les intérêts, les objectifs et le fonctionnement des cantines.

"Les populations ignoraient les objectifs des cantines scolaires ,ce qui les faisaient hésiter à s’y engager. A ce jour, nous avons fait une évolution qui été positive sur 650 villages", s’est félicité M. Gianluca.

"Ces émissions radiophoniques directes ont été faites en langues locales, ce qui a permis une large écoute", a-t-il conclu.

mk/akn/kam
Commentaires


Comment