Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

’’Aucun km² du territoire ivoirien n’est occupé par des bandes armées’’ (ministre)
Publié le vendredi 27 mars 2015  |  APA
Défense
© Abidjan.net par Marc Innocent
Défense / Honneur à la patrie: cérémonie de présentation au drapeau d`une centaine d`élèves gendarmes
Jeudi 29 Janvier 2015. Abidjan. Ecole de Gendarmerie. Monsieur Paul Koffi Koffi, Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense a présidé la cérémonie de présentation au drapeau ivoirien d`une centaine de sous-officiers gendarmes de la promotion 2013-2016.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Aucun km² du territoire national n’est occupé ni par une armée étrangère ni par des bandes armées, a déclaré, jeudi à la presse, le ministre chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, diagnostiquant, cependant, des ‘’menaces’’ qui guettent la Côte d’Ivoire.

Invité des ‘'Rendez-vous du gouvernement'', tribune mensuelle d'échanges des membres du gouvernement avec la presse sur les activités de leur département, le ministre Koffi Koffi a entretenu les média sur ‘'le défi de la reconstruction d'une Armée républicaine en Côte d'Ivoire : bilan et perspectives''.

M. Koffi Koffi a rassuré ‘'qu'aucun kilomètre carré du territoire ivoirien, n'est à ce jour, occupé par une armée étrangère ni par des bandes armées'', cependant, a-t-il souligné, la problématique de sécurisation du pays s'inscrit dans un contexte (…) dominé par ‘'des menaces multiformes''.

Au plan interne, ''les ex-combattants, les attaques des positions des Forces, les incursions frontalières, les troubles sociaux et militaires, les attaques à mains armées, les attaques des coupeurs de route, le racket…, constituent les principales menaces'', a relevé le ministre de la défense.

Les conflits asymétriques, notamment, la piraterie maritime, le trafic transfrontalier illicite, la cybercriminalité et la secte Boko Haram ont été identifiés, au plan externe, par Paul Koffi Koffi, comme des menaces qui guettent la Côte d'Ivoire.

Pour contrer ces différents dangers, le ministre de la Défense Koffi Koffi a dit avoir adopté une stratégie de sécurisation déclinée en quatre points : ‘'le contrôle et la maitrise des effectifs, le renforcement de la cohésion au sein des forces armées, l'instauration de la discipline militaire et la mutualisation des moyens''.

Auparavant, faisant l'état des lieux de l'armée ivoirienne, Paul Koffi Koffi a indiqué qu'au sortir de la crise post-électorale en 2011, la ‘'Grande muette'' était défigurée, profondément ‘'minée par la politique''.

‘'Les infrastructures et autres équipements de même les capacités opérationnelles des forces. L'outil de Défense était fortement sinistré dans toutes ses composantes, ce qui constituait une contrainte majeure pour l'exécution des missions qui lui étaient assignées'', a-t-il déploré.

Pour redorer le blason de l'armée ivoirienne, selon M.Koffi Koffi, des reformes structurelles engagées à coût de décrets ont permis une nouvelle organisation de la Défense et des Forces Armées.

‘'Notre pays compte aujourd'hui 4 régions militaires, 4 légions de gendarmerie, 15 attachés militaires contre à l'extérieur contre 23 par le passé et a acquis près de 500 véhicules pour le transport des troupes et des embarcations pour la surveillance maritime'', a indiqué le ministre de la Défense, saluant ‘'la France, le Maroc, la Chine, le Burkina Faso, le Cameroun qui ‘'accueillent nos élèves militaires pour leur formation''.


HS/cat/APA
Commentaires


Comment