Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : le syndicat de la presse privée devant les tribunaux après la suspension de son 6è congrès par la justice
Publié le samedi 28 mars 2015  |  APA
Guillaume
© Autre presse par DR
Guillaume Gbato, Secrétaire général du Syndicat national de la presse privée de Côte d`Ivoire (SYNAPP-CI)
Comment




Guillaume Gbato, le Secrétaire général du Syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synapp-CI) et un collectif de membres de son bureau se sont retrouvés, vendredi, devant la justice après la suspension de leur congrès suite à des ‘’malversations’’ constatées par le collectif.

Initialement prévu pour jeudi et vendredi, le 6è congrès ordinaire du Synapp-CI n'a pu se tenir. Suite à une requête d'un collectif de membres du bureau syndical, la justice a suspendu par ordonnance no 976/2015, les travaux de ces assises afin de connaître cette autre affaire qui secoue la presse ivoirienne.

A l'origine, les journalistes Armand Bohui, Gustave Bouafo, Bernard Kra, Patricia Ziaé et Jean-Baptiste Essis, tous membres du bureau du Synapp-CI, ont assigné le Secrétaire général Guillaume Gbato et Samuel Dago Wakoubouo, le trésorier général démissionnaire en justice pour ‘'malversations financières'' dans la gestion du syndicat.

L'affaire jugée en référé, ce vendredi, a été mise en délibéré pour le lundi prochain. Devant le juge, les plaignants ont expliqué qu'il faut vider le contentieux judiciaire qui les oppose au secrétaire général sur sa ‘'gestion'' avant d'aller à un congrès.

‘'Le bilan à présenter nous engage tous. Or, nous avons constaté d'importantes malversations financières que Gbato refuse d'élucider'', a confié à APA un plaignant. Guillaume Gbato a fait prévaloir au juge que si le ‘'congrès ne se tient pas maintenant, le mandat prend fin en avril'' rapporte la même source.

Après avoir entendu toutes les parties impliquées, le tribunal a mis l'affaire en délibéré lundi.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment