Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé des enfants démunis: Kim Onlus et Anne Desiré Ouloto pour plus d’actions
Publié le samedi 28 mars 2015  |  Fraternité Matin
Protection
© Abidjan.net par Atapointe
Protection de l`enfant: la fondation Kim Onlus apporte son expertise au ministère
Mercredi 25 Mars 2015. Abidjan. Anne Désirée Ouloto, ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant a signé une convention avec la fondation Kim-Onlus représentée par son président Paulo Tespa. Elle porte sur la protection et la santé des enfants vulnérables.
Comment




Le protocole prévoit qu’à la demande du Msffe, des volontaires des sections de KIM Onlus se rendent de manière périodique dans un hôpital que la ministre aurait désigné, pour apporter des soins aux enfants déshérités qui s’y trouvent.

Comment "aider à soigner le plus grand nombre d’enfants démunis et défavorisés?". C’est pour résoudre cette équation que le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (Msffe), avec à sa tête la ministre Anne Désirée Ouloto et l’Association italienne KIM Onlus ont paraphé, le mercredi 25 mars, à Abidjan, un protocole d’accord quinquennal de coopération.

KIM Onlus va ainsi apporter sa collaboration aux institutions locales spécialisées dans la prise en charge de la santé de l’enfant. Mais aussi, cette Ong fournira l’assistance technique et professionnelle pour les soins de santé et contribuera en outre au renforcement des compétences techniques et professionnelles des médecins ivoiriens.

Le protocole prévoit qu’à la demande du Msffe, des volontaires des sections de KIM Onlus se rendent de manière périodique dans un hôpital que la ministre aurait désigné, pour apporter des soins aux enfants déshérités qui s’y trouvent.

Dans le cadre du renforcement des compétences des agents du Msffe en charge de la santé de l’enfant, ceux-ci pourront bénéficier de stages allant de trois à six mois maximum dans un hôpital en Italie.

Ce partenariat entre le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et KIM Onlus vise à « améliorer la protection et la prise en charge sanitaire des enfants vulnérables et défavorisés en Côte d’Ivoire ».

Isabelle Somian
Commentaires


Comment