Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La construction d’une école dans l’ouest ivoirien au menu du FEMUA 8 (A’Salfo)
Publié le dimanche 29 mars 2015  |  APA
Musique
© Abidjan.net par Mike Yao
Musique / FEMUA 2015: A`Salfo annonce les couleurs du festival
Vendredi 27 Mars 2015. Abidjan. M. Traoré Salif dit A`Salfo, leader du groupe Magic System et promoteur du Festival des Musiques Urbaines d`Anoumabo (FEMUA) était face à la presse avec son groupe et ses partenaires pour annoncer les couleurs de la prochaine édition de l`évènement.
Comment




Une école primaire de six classes sera construite dans l’Ouest ivoirien au terme de la 8è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 8), a annoncé, vendredi, le Commissaire général de ce festival, Salif Traoré dit A’Salfo.

« Cette année, en partenariat avec le Conseil Café-Cacao, nous avons décidé d’offrir une école de six classes à une ville dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, car cette région a été violemment touchée pendant la crise postélectorale de 2010», a-t-il expliqué mors du lancement de cette 8è édition du FEMUA.

Selon A’Salfo, par ailleurs Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) chargé de l’alphabétisation et de la culture de la paix, le choix de la ville bénéficiaire appartiendra au ministère de l’Education nationale.

« Nous rentrerons d’abord en contact avec le ministère de l’éducation nationale qui nous signifiera où le besoin se fait le plus ressentir de toutes les villes de cette région », a-t-il dit à ce propos.
Expliquant le thème de cette édition consacré à « l’intégration et rapprochement des peuples », le lead vocal du Groupe Magic Système, il a rappelé que « nous sommes dans une année électorale en Côte d’Ivoire et il est important de cultiver +le vivre ensemble+ ».

« Nous voulons le montrer à travers les artistes que nous invitons, nous montrer que la musique peut également contribuer au rapprochement des peuples », a poursuivi Salif Traoré, ajoutant que l’émission « Couleurs tropicales » diffusée sur Radio France internationale (Rfi) fêtera ses 20 ans à Anoumabo avec l’animateur Claudy Siar. « Couleurs tropicales est cette émission qui a lancé Magic Système » a rappelé A’Salfo.

Neuf artistes venus de neuf pays d’Afrique prendront part à cette 8è édition du FEMUA. Il s’agit de Fally Ipupa (RDCI), le Groupe Bracket (Nigeria), le Groupe Freshlyground (Afrique du Sud), Joel Sebunjo (Ouganda), Philip Monteiro (Cap Vert), Habib Koïta (Mali), Smarty (Burkina Faso) et les artistes Bailly Spinto, Antoinette Konan et Zouglou Makers pour la Côte d’Ivoire. Zaho et Meta and Cornerstones représenteront respectivement la France et les Etats-Unis.

Le FEMUA s’ouvrira à Anoumabo et se clôturera par un concert à la place Inch’Allah dans la commune de Koumassi (Sud d’Abidjan). 100.000 festivaliers sont attendus par jour à cette 8è édition.

Projet immense et évolutif, le FEMUA a vu le jour en 2008 à l’initiative de Salif Traoré, lead vocal du groupe Magic System et Commissaire Général dudit festival.

Cet événement à caractères social et culturel a été créé pour permettre aux populations les plus démunies et qui n’ont souvent pas les moyens de s’offrir un ticket de concert, de réaliser leurs rêves en recevant sur une même scène dans leur environnement les plus grosses stars de la planète.

Le FEMUA qui se définit comme un des plus grands festivals de l’Afrique subsaharienne, se tient tous les ans dans une ville cosmopolite. Sa programmation artistique symbolise l’intégration.

C’est également le témoignage d’une reconnaissance au quartier qui a vu naître les membres du groupe Magic System et de permettre à travers ce festival de poser des actions sociales au profit des populations ivoiriennes et africaines.

En outre, le FEMUA est un facteur de développement par ses actions sociales. Ainsi donc depuis sa création à ce jour, il compte à son actif la réhabilitation et l’équipement d’hôpitaux, d’orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction d’une école primaire comprenant une maternelle offerte à l’Etat de Côte d’Ivoire.

La 7è édition du FEMUA s’est tenue l’année dernière à Abidjan du 1er au 6 avril, autour du thème « paix et cohésion sociale ». La Commune de Yopougon à l’Ouest d’Abidjan avait accueilli le concert de clôture.

SB/ls/APA
Commentaires


Comment