Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Banque mondiale appelle l’Afrique à augmenter ses dépenses agricoles
Publié le mercredi 1 avril 2015  |  Xinhua
Agriculture:
© Ministères par FN
Agriculture: le PPAAO/WAAPP relance la riziculture et culture de la banane plantain
Septembre 2013. Yamoussoukro. La presse nationale découvre ce que fait le PPAAO/WAAPP pour la relance la riziculture et culture de la banane plantain
Comment




La Banque mondiale a appelé mardi l'Afrique à accroître ses dépenses publiques dans l'agriculture afin d'accroître la sécurité alimentaire.

Le faible niveau d'investissements dans l'agriculture a rendu le secteur agricole d'Afrique vulnérable aux changements climatiques, a déclaré lors d'un forum d'affaires à Nairobi le spécialiste senior de gestion des ressources naturelles de la Banque mondiale, Ademola Braimoh.

"Ces défis peuvent être surmontés par davantage d' investissements dans des instruments tels que l'agriculture climatiquement rationnelle (ACR)" a déclaré M. Braimoh à l' occasion du lancement du rapport de la Banque mondiale sur l' augmentation de la production et de la résistance du secteur agricole par le biais de meilleurs services agro-météorologiques.

Plus de 220 millions de personnes sont actuellement exposées à l'insécurité alimentaire en Afrique, et ce chiffre pourrait s' élever à plus de 350 millions d'ici à la fin 2015, à moins que des interventions appropriées ne soient mises en place pour faire face aux changements climatiques intenses, a indiqué la directrice nationale de la Banque mondiale au Kenya, Diarietou Gaye.

Les changements climatiques sont une menace majeure pour le développement qui doit être affrontée pour combattre la pauvreté, a déclaré Mme Gaye.

Une augmentation de deux degrés celsius de la température en Afrique entraînerait une baisse de 40 % à 80 % de la superficie de terres arables permettant la culture du maïs, du millet et du Sorgho, a-t-elle ajouté.

En 2003, l'Union africaine a adopté la Déclaration de Maputo sur la sécurité alimentaire, qui a exhorté les Etats africains à consacrer au moins 10% de leur budget à l'agriculture.
Commentaires


Comment