Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Côte d’Ivoire: succès pour le premier Hackathon d’Abidjan
Publié le lundi 20 avril 2015  |  RFI
Côte
© AFP par ISSOUF SANOGO
Côte d’Ivoire: un marathon informatique pour réinventer l’accès à l’information
Vendredi 17 avril 2015. Abidjan. Tenu du concours Hackathon visant à encourager des jeunes passionnés de nouvelles technologies.
Comment




Une quarantaine de participants, sept équipes de jeunes développeurs et journalistes, deux jours top chrono pour un objectif : inventer une application informatique innovante dans le domaine des médias. Ce week-end, à Abidjan, s'est tenu le Hackathon, un concours qui vise à encourager des jeunes passionnés de nouvelles technologies, mais aussi à permettre un accès plus large et plus varié à l'information en Afrique.

Après 48 heures de travail acharné, c’est « C50 secondes » qui a été primé par le jury de ce premier Hackathon de Côte d'Ivoire. Un service vocal qui permet à ses utilisateurs de recevoir les principales informations dans plusieurs langues locales de la Côte d’Ivoire. Pour ses concepteurs, il s’agit de permettre à tous d’être informés, comme l’explique Nadège Dandou : « On a 51% de la population qui est analphabète. Donc avec cette application, on pourra toucher toutes ces personnes-là. On les mettra au même niveau d’information que nous ». Nadège Dandou espère mettre en service cette application dans les mois qui viennent.

Face à la révolution numérique, l’ambition de ce Hackathon est surtout d’encourager les jeunes du continent à innover. « Il suffit d’aller dans la rue et de regarder les gens penchés sur leur téléphone, on ne s’informe plus aujourd’hui comme on s’informait il y a vingt ans, estime Philippe Couve, l’un des membres du jury. Et ce changement pour nos publics, pour les audiences, il s’est fait de manière très simple. En revanche, pour les médias existants, cette mutation s’avère assez compliquée. »
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment