Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Développement Durable : Sept entreprises « écologiques » signent un partenariat avec le ministère
Publié le samedi 25 avril 2015  |  Ivoire-Presse
Comment




Sept entreprises reconnues pour leur engagement dans la préservation de l’environnement ont signé ce vendredi 24 avril, à Abidjan-Plateau, un partenariat avec le ministère de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable (MINESUDD), en présence du ministre Allah Kouadio Rémi.
Le ministre a félicité ces entreprises pour leur engagement à la préservation de l’environnement en acceptant de recourir à des technologies innovantes qui contribuent à lutter contre la destruction de l’environnement. « Battez-vous, faites le tour des différents médias pour communiquer sur le développement durable afin de l’inculquer aux Ivoiriens », a encouragé Allah Kouadio Rémi. Invitant au passage ces entreprises à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique de préservation de l’environnement. Même s’il reconnaît qu’il revient au Gouvernement d’assumer le rôle de locomotive pour les questions liées au développement durable, Allah Kouadio Rémi a demandé au secteur privé de s’y investir également.
Intervenant aux noms des entreprises signataires du partenariat avec le MINESUDD, le patron de la société OPES Holding, par ailleurs président de la Chambre nationale des promoteurs agréés de Côte d’Ivoire, Siriki Sangaré s’est félicité de cette siganture de partenariat et a indiqué qu’une interconnexion se fera entre les chefs d’entreprises pour des transferts de technologies entre leurs différentes structures. « Il y a des entreprises qui sont plus orientées vers les panneaux solaires et d’autres vers les fourneaux écologiques. Nous en avons besoin pour la construction des logements sociaux », a-t-il dit. Il a noté la volonté des entreprises et du secteur privé d’accompagner le Gouvernement, mais en cela « il faut une volonté politique du gouvernement en créant un cadre pour revoir les taxes fiscales honorées par les entreprises écologiques ».
Commentaires


Comment