Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Distinction: 226 policiers honorés par l’Etat
Publié le mercredi 29 avril 2015  |  Abidjan.net
Distinction:
© Abidjan.net par Danielle Tagro
Distinction: 226 policiers honorés par l’Etat
Mardi 28 avril 2015. Abidjan. Cérémonie de décoration de 226 policiers à l`Ecole nationale de police.
Comment




226 policiers ont reçu les honneurs de l’État de Côte d’Ivoire, ce mardi 28 avril, à l’École nationale de police. Ils ont été élevés notamment dans le grade de Chevalier de l’ordre national et également au titre de la médaille d’honneur avec palme d’argent de la police. Parmi les récipiendaires, le Général Brédou M’Bia, fait Commandeur dans l’ordre national. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, qui représentait la Grande chancelière Henriette Diabaté.

Le ministre, après avoir remis leurs médailles, a indiqué que ce ne sont pas des décorations de complaisance, ‘’les récipiendaires méritent la reconnaissance de l’État’’. Il a souhaité que leur exemple serve d’impulsion à la grande majorité. M. Bakayoko a souligné, en outre, que le travail de la police a permis d’améliorer le climat sécuritaire en Côte d’ivoire. ‘’Aujourd’hui des indicateurs précis, comme l’indice ivoirien de sécurité, montrent les progrès. Nous sommes passés d’un indice à 3,8 à 1,3 voire 1,2 ce mois-ci’’, a-t-il informé. Par ailleurs, il a invité la corporation à se mettre véritablement au service de la population. ‘’Aujourd’hui, ce que je veux dans notre pays, c’est que quand un Ivoirien voit un policier, qu’il soit rassuré, il se sent bien’’, a exhorté le membre du gouvernement.

C’est un tort qui vient d’être réparé, à en croire le Général Brédou M’Bia, qui parlait au nom de tous les récipiendaires. ‘’Plusieurs années durant, le personnel de la police n’a été décoré malgré le dur labeur. Beaucoup sont allés à la retraite le cœur meurtri’’, a-t-il regretté. Pour lui, à travers ces distinctions, ‘’c’est un réconfort de savoir que vos efforts ne sont pas passés inaperçus et sont reconnus à juste titre’’. Une raison de plus, a souligné le nouveau Commandeur dans l’ordre national, de redoubler d’ardeur dans le travail pour la postérité. ‘’On doit servir d’exemple’’, a-t-il conclu. ‘’Se voir décorer, au-delà de la satisfaction d’être reconnu sur la scène publique, reste un moment de fierté qui montre que notre travail est suivi et reconnu par la plus haute hiérarchie’’, s’est réjoui quant à lui, Touré Albert Kouakou, Directeur de l’École nationale de police.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment