Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: Djédjé Dano, Hubert Oulaye et Justin Koua transférés dans les prisons de Dabou, Toumodi et Bouaké
Publié le mercredi 6 mai 2015  |  APA
Conférence
© Abidjan.net par Aapointe
Conférence de presse du président du FPI
Jeudi 20 mars 2014. Abidjan. Riviera Attoban. Le président du FPI, Pascal Affi N`Guessan anime une conference de presse. Photo : Dano Djédjé.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Les anciens ministres Sébastien Djédjé Dano et Hubert Oulaye ainsi que Justin Koua, placés sous mandat de dépôt, ont été transférés, mardi, respectivement dans les prisons de Dabou (Banlieue Ouest d’Abidjan), Toumodi (Centre) et Bouaké (Centre-Nord).

Selon Franck Anderson Kouassi, du secrétariat national de la communication du Front populaire ivoirien (FPI) tendance Abou Drahamane Sangaré, ces cadres du parti de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Gbagbo ont été présentés, mardi, à un juge d’instruction.

Ils ont été interpellés tôt, lundi matin, pour "troubles à l’ordre public et défiance à l’autorité de l’Etat". Ces trois cadres du FPI, des organisateurs d’un congrès, jeudi, à Mama (Centre-ouest ) village natal de Laurent Gbagbo, sont poursuivis pour "troubles à l’ordre du public et défiance de l’autorité de l’Etat". Ils ont désigné à cette occasion Laurent Gbagbo comme "président" du FPI.

Depuis novembre 2014, deux camps s’affrontent au FPI pour le contrôle du parti. L’un incarné par le président statutaire Pascal Affi N’guessan, reconnu par les autorités ivoiriennes et l’autre conduite par Abou Drahamane Sangaré "interdit d’utiliser le logo, le nom du FPI’’ par une décision de justice.

LS/APA
Commentaires


Comment