Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Emergence 2020 : La Côte d’Ivoire séduit des opérateurs économiques
Publié le mercredi 6 mai 2015  |  Le Sursaut
Entretien
© Présidence par DR
Entretien du Président de la République avec le Président de l`Assemblée Nationale du Cameroun
Jeudi 30 avril 2015. Abidjan. Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, s`est entretenu avec le Président de l`Assemblée Nationale du Cameroun, M. Cavaye Yéguié DJIBRIL
Comment




L’ambition du président de la République, Alassane Ouattara, de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent, se précise. Des opérateurs économiques reconnaissent qu’en cinq ans, le gouvernement ivoirien a réalisé d’importantes infrastructures. A la première édition de la Journée nationale du partenariat (Jnp), qui s’est tenue le 27 avril dernier, les intervenants du secteur privé, des responsables de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement (Bad) ont salué les grands actes de développement posés par le gouvernement ivoirien, quatre ans après la crise postélectorale. Dans un document intitulé «les cinq grandes réalisations», Pierre Ago, chargé des relations presse de la société Kaymu, note que plusieurs infrastructures sont considérées par les Ivoiriens comme la garantie du futur développement du commerce. «Aujourd’hui, cinq ans après les promesses, des signes nous permettent de dire que la Côte d’Ivoire est bien sur la voix de l’émergence dont elle rêve», fait-il remarquer. En effet, cinq grandes réalisations donnent les signaux de cette émergence 2020. Il s’agit de la réalisation de l’autoroute du nord, de la rénovation des universités, de la construction d’échangeurs à Abidjan, et de la réalisation du troisième pont et de celui de Jacqueville. Toutes ces réalisations constituent aujourd’hui un facteur d’émergence des activités commerciales, notamment le e-commerce.

D’un coût total de 137 milliards Fcfa, le projet de l’autoroute du nord reliant Abidjan et Yamoussoukro a rendu fluide le trafic. C’est avec l’aide financière de certains bailleurs de fonds tels que la Banque islamique de développement (Bid), le Fonds saoudien de développement (Fsd), la Banque arabe de développement économique de l’Afrique (Badea) et d’autres, que les travaux ont repris en 2007 pour s’achever en 2013. Les universités de Côte d’Ivoire ont fait peau neuve grâce au chef de l’Etat. Cette rénovation a permis d’avoir des universités dignes, pouvant accompagner l’émergence. Près de 100 millions Fcfa ont été investis dans cette rénovation. Abidjan, la capitale économique a été dotée de deux échangeurs, permettant une circulation plus fluide du trafic routier. Le Pont Henri Konan Bédié reliant la Riviera à la commune de Marcory représente une opportunité pour les opérateurs économiques. Le pont de Jacqueville va booster le développement de la localité et faciliter les activités commerciales. Cet ouvrage favorise la continuité du trafic entre Abidjan, Dabou et le département de Jacqueville dans les meilleures conditions de confort et de sécurité, selon l’Ageroute. Ce pont réalisé dans le cadre de la politique globale de la Côte d’Ivoire relative au développement de ses infrastructures, a bénéficié du concours financier de la Banque ouest africaine de développement (Boad), de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) et du Fonds de l’Opep. Le soutien de tous ces bailleurs de fonds à la Côte d’Ivoire est une garantie pour le Président Alassane Ouattara de réaliser son principal objectif qu’est l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020.


Romaric Sako

Commentaires


Comment