Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Patrimoines culturels et touristiques : Les recommandations d’une fédération à l’Etat
Publié le mercredi 6 mai 2015  |  Le Sursaut
Comment




Fédération internationale des promoteurs du patrimoine culturel et touristique de Côte d’Ivoire (Fipropact-Ci) est une jeune association qui nourrit de nobles ambitions. Présidée par Pierre Assouman, ladite fédération veut apporter son aide à l’Etat de Côte d’Ivoire en vue de l’initiation des actions de «promotion agressive à l’extérieur en direction des pays émetteurs de tourisme». Pour le Président du conseil d’administration, Pierre Assouman, «le secteur du tourisme et de l’artisanat constitue une véritable industrie, un instrument de lutte contre la pauvreté, d’harmonie sociale et de créations d’emploi». Sa promotion doit être, précise Pierre Assouman, «soutenue par un budget non négligeable». Aussi recommande-t-il une industrie de substitution «pour permettre un véritable redécollage de l’économie ivoirienne». Pour que le tourisme, l’artisanat et la culture soient considérés comme une industrie de substitution dans une Côte d’Ivoire post-crise, le président de la Fipropact-CI encourage l’Etat à investir dans l’industrie, tout en construisant des établissements. Il encourage également le gouvernement à réactiver la mise en place des brigades touristiques sur les plages et devant les réceptifs hôteliers et artisanaux. «S’il y a un secteur qui, à lui seul, a ralenti la croissance de l’artisanat en Côte d’Ivoire ces dernières années, c’est le manque de stabilité politique et l’absence de sécurité», a constaté Pierre Assouman, qui entend apporter l’expertise de sa Fédération au prochain Salon international du tourisme d’Abidjan (Sita). C’est au cours ce rendez-vous international, du 7 au 10 mai, qu’il a choisi de lancer officiellement la Fipropact-CI. Au titre des activités à mener, la Fédération annonce pour 2016, le Salon Ebonou de Côte d’Ivoire.

Koné Saydoo

Commentaires


Comment