Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réélection de Ouattara / Fanny Ibrahima (membre du Rdr) dénonce: «Des cadres du Rdr sont devenus méprisants »
Publié le jeudi 7 mai 2015  |  Le Sursaut
Comment




Fanny Ibrahima, membre fondateur du Rassemblement des républicains (Rdr), tire la sonnette d’alarme. Il a saisi l’opportunité de la remise d’un don financier de 1 million de francs à la communauté musulmane de Morondo, localité située au nord de Séguéla, pour appeler les cadres du parti à plus de responsabilité. Le Président du conseil d’administration de la compagnie ivoirienne pour le développement des textiles (Cidt, publique) a remis la somme de 1 million de F, ce mardi 5 mai à Morondo, localité productrice de coton pour la société étatique, Cidt dont le conseil d’administration et le directeur général, Dr Coulibaly Mamadou, sont à la rencontre des producteurs en cette fin de campagne 2014-2015. Sollicité par la communauté musulmane de Morondo, le membre fondateur du Rdr a réagi en respectant sa parole donnée à ses parents. D’ailleurs, pour être plus proche d’eux, il se construit une résidence dans son village de Diomandougou. « Je construis une maison au village.

Sollicité par les parents, je ne pouvais refuser surtout qu’il s’agit de l’œuvre de Dieu. J’ai promis 1 million de F que je suis venu leur remettre car après le deuxième mandat du Président Alassane Ouattara, je me consacrerai à l’Islam »,nous a confié l’ex-maire de Bouaké. Poursuivant, il a fustigé le comportement de certains cadres du Rdr qui ne tiennent pas compte des militants dans leur politique. « Cela va être difficile d’avoir beaucoup de Fanny, beaucoup de cadres du parti sont méprisants, pour Alassane Ouattara, je suis prêt à tout faire. Je suis fatigué d’en parler, je n’attends rien de personne, sauf d’Alassane (Ouattara) », a-t-il soutenu. Pour le Pca de la Cidt, « beaucoup de cadres du Rdr, bien placés sont méprisants, ils vous regardent avec mépris et peinent à décrocher le téléphone ». L’ex-maire de Bouaké, a dénoncé un tel comportement, au moment où l’on songe à la réélection du Président Alassane Ouattara. Il a prévenu que cela « peut être préjudiciable, car le Président a demandé aux cadres d’être solidaires ». Et d’ajouter : «C’est le sens de mon action mais pour moi, c’est un juste retour des choses car je l’ai fait pour mes parents d’abord avant toute autre considération » précise-t-il. A l’occasion de la rencontre avec les producteurs, Konaté Amadou, ambassadeur Cidt de Morondo, a plaidé auprès du fils Fanny Ibrahima afin qu’il leur obtienne des tracteurs pour un accroissement de la production. Estimant que la mission assignée à la Cidt par le gouvernement et le Président Ouattara est bien de contribuer au développement local, il a promis de revenir vers ses parents les prochains jours pour une réunion de définition des conditions d’acquisition des tracteurs pour lesquels il a assuré être prêt pour l’aval. Homme de foi et fidèle musulman, Fanny Ibrahima, soutenu par le Dg de la Cidt, Dr Coulibaly Mamadou, a promis de contribuer au bien-être des populations de cette sous-préfecture.

A. R .S.
Commentaires


Comment